Catégorisation et logique des classes chez le sujet sourd : Etude sur le rôle du langage non verbal dans les processus de classification

par Pascale Toscani

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Brigitte Le Bouëdec.

Soutenue en 2002

à Angers .


  • Résumé

    Le thème de la thèse concerne les opérations de classification et de catégorisation chez l'enfant sourd. Si on s'en réfère aux théories de Piaget et de Nelson, le langage est nécessaire aux opérations de classification et de catégorisation. Il est proposé à 80 sujets sourds et entendants 3 épreuves (logique des classes, catégorisation, flexibilité mentale) afin de comparer les performances des groupes (entendants versus sourds). L'hypothèse soulevée est que la performance des sourds à l'épreuve d'inclusion classique sera moins élevée que celle des entendants. La maîtrise tardive du langage (gestuel ou oral) aurait pour conséquence un retard, par rapport aux sujets entendants, dans le processus d'inhibition, nécessaire pour réussir cette tâche. En revanche, les enfants sourds auraient une performance égale à celle des entendants pour l'épreuve de catégorisation et de flexibilité mentale. La non maîtrise du langage pour les sourds n'aurait pas pour conséquence un défaut dans l'organisation des classements des catégories, ni n'entrainerait une rigidité mentale.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 169 f.
  • Annexes : Bibliogr. f.160-169

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.