Impact des incendies sur les communautés de gastéropodes terrestres en basse Provence calcaire

par Laurence Kiss

Thèse de doctorat en Biologie des populations et des écosystèmes

Sous la direction de Frédéric Magnin.

Soutenue en 2002

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Le feu est une perturbation majeure des écosystèmes méditerranéens, mais ses conséquences sur les communautés de gastéropodes terrestres et les modalités de leur recolonisation ont été peu étudiées. Les objectifs de cette étude sont : (1) d'évaluer l'impact à court, moyen et long terme des incendies sur ces communautés, (2) d'appréhender les conséquences d'incendies répétés au cours d'une période courte et (3) d'analyser leurs patrons de recolonisation. Les communautés sont fortement résilientes. Bien que le feu engendre une réduction drastique des abondances, la richesse spécifique est peu affectée et tous les groupes écologiques sont présents peu de temps après l'incendie. L'évolution des malacofaunes ne traduit pas de succession post-incendie. En effet, les patrons de recolonisation sont complexes et dépendent de nombreux refuges diffus, dus à la sévérité variable du feu et situés au sein de la zone brûlée, mais également de la biogéographie et de l'histoire des sites étudiés.

  • Titre traduit

    Impact of fire on some Mediterranean land snail communities in calcareous Provence (Southern France, Mediterranean region)


  • Résumé

    Fire is a major disturbance within Mediterranean ecosystems, but its consequences on land snail communities and their subsequent recolonisation patterns are little studied. The aims of the present study are: (1) to define the short-; middle- and long-term impact of fire on land snail communities, (2) to analyse the consequences of successive fires during a short period of time on malacofaunas, and (3) to reveal the patterns of post-fire recolonisation within these communities. Land snail communities are highly resilient. Although fire induces a drastic reduction of their abundance, species richness is little affected and all the ecological groups are represented within the first post-fire year. Malacofaunas do not show patterns of post-fire succession. In fact, recolonisation patterns are complex and depend on diffuse refuges, located within burned areas and which are due to varying fire severity, but also on the biogeography and history of the sampling sites.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 187 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 175-183

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 3056
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.