Impact de l'aménagement participatif sur les végétations des forêts de la zone soudanienne-nord du Mali : cas de la forêt classée de Dioforongo (Ségou)

par Joseph Marie Dakouo

Thèse de doctorat en Biosciences de l'environnement, chimie et santé

Sous la direction de Roger Loisel et de Thierry Tatoni.

Soutenue en 2002

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Les sites de l'étude sont localisés dans la forêt classée de Dioforongo (Ségou) au sud du Mali. L'objectif de la recherche a été de déterminer les effets de l'aménagement participatif de cette forêt, mis au point par les forestiers avec le concours des populations riveraines d'exploitants. Nous avons tout d'abord réalisé une étude socio-économique portant sur les usages des ligneux et pour préciser les connaissances des populations sur la forêt et le projet d'aménagement. Nous avons également analysé les effets des actions entreprises sur les végétaux ligneux et herbacés. Les résultats obtenus concerne la faible intégration des exploitants à la conception du projet. La production des rejets est bonne ; elle pourrait, de même que la croissance des rejets et la survie des souches, être améliorée par des coupes à des hauteurs plus importantes. La rotation minimale des coupes pour le bois-énergie doit être de six ans. Le comportement de quelques espèces particulièrement prisées (Combretum nigricans, C. Micranthum, C. Glutinosum et Anogeissus leiocarpus) est analysé ; leur gestion spécifique est proposée.

  • Titre traduit

    Participatory management effects on the vegetation in north-sudanian area of mali : the case of Dioforongo forest (Segou)


  • Résumé

    The plots studied in southern Mali are distributed in the Dioforongo forest (Segou). This work has been to define the consequences of participatory maintenance by populations and forest rangers. We firstly made socio-economic surveys about the use of species and test the knowledge of population on the forest and the project. We secondly estimated the effects of lumbering practice on the woody and herbaceous vegetation. The results obtained are concerned with the weak integration of local lumbering community into project conceptualisation. Stump resprouts production is good. However, cutting at higher levels ameliorates the survival and growth of resprouts. The minimal periodicity of cutting for firewood production is six years. The behaviour of some very appreciated species (Combretum nigricans, C. Micranthum, C. Glutinosum and Anogeissus leiocarpus) is analysed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 182 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2975
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.