Infection in vitro des motoneurones spinaux par le virus de la rage : étude immunocytochimique et ultrastructurale

par Céline Guigoni

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Patrice Coulon.

Soutenue en 2002

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Le virus de la rage est un virus neurotrope qui n'infecte que les neurones dans le système nerveux. Par une approche immunocytochimique et ultrastructurale, différentes étapes du cycle d'infection du virus rabique ont été analysées dans des motoneurones spinaux (MNs) purifiés de rat embryonnaire en culture. Les expériences d'adsorption compétitive montrent que le virus utilise les molécules NCAM et p75NTR comme récepteur à la surface des MNs, mais que d'autres molécules non identifiées pouvent jouer ce rôle. Les MNs possèdent une forte capacité de survie à l'infection par le virus rabique qui est associe����e à une absence d'apoptose. Cette capacité semble spécifique aux MNs puisque les neurones d'hippocampe ne survivent pas à l'infection et sont apoptotiques. Les observations en microscopie électronique montrent que les MNs libèrent les virions au niveau des neurites vraisemblablement par bourgeonnement de la membrane plasmique, suggérant une maturation polarisée des particules virales.

  • Titre traduit

    Rabies virus infection of spinal cord motoneurons in vitro : an immunocytochemical and ultrastural study


  • Résumé

    Rabies virus (RV), a neurotropic virus, infects only neurons in the nervous system. In this study, several stages of RV cycle were analyzed in purified spinal cord motoneuron (MNs) cultures through an immunocytochemical and ultrastructural method. Competitive adsorption experiments showed that RV may use NCAM and p75NTR molecules as receptors at the MNs surface. None the less, other unidentified molecules could play this role. Purified MNs survived RV infection and few of them became apoptotic. On the contrary, hippocampus neurons were susceptible to RV infection. These experiments suggest that MNs consist in a neuronal population which survive specifically RV infection. Electron microscopy observations suggest that MNs released RV particles at neurites by budding of cytolasmic membrane suggesting a polarized maturation of virals particles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 122-17 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 105-121

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 3004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.