La dégradation du matériel organique par les microflores profondes : de la mesure des vitesse potentielles au flux de CO2 généré in situ

par Christian Tamburini

Thèse de doctorat en Sciences de l'Environnement marin. Océanologie

Sous la direction de Armand Bianchi.

Soutenue en 2002

à Aix Marseille 2 , en partenariat avec Centre d'Océanologie (Marseille) (laboratoire) et de Université d'Aix-Marseille II. Faculté des sciences (autre partenaire) .

  • Titre traduit

    Organic matter degradation by deep-sea bacteria : from the potential rates measurement to the real CO2 flux producted in situ


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 210 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: p.195-209

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 36819
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque de la Station Marine d'Arcachon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH TAM 111.4
  • Bibliothèque : Observatoire océanologique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E III b / TAM / d
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.