Evaluation d'un modèle de couche limite atmosphérique 3D dans un cas homogène : application à une parcelle agricole de soja

par Mehrez Samaali

Thèse de doctorat en Mécanique. Énergétique

Sous la direction de René Occelli.


  • Résumé

    Dans ce travail, un nouveau modèle de couche limite atmosphérique 3D appelé ENVImet (Bruse et Fleer, 1998) a été évalué en l'appliquant à une parcelle homogène de soja. Ce modèle comprend un schéma de surface multicouches prenant en compte le transfert radiatif dans le couvert et permettant de simuler les échanges d'énergie et de masse au voisinage de la surface ainsi qu'un schéma atmosphérique décrivant la turbulence dans la couche limite atmosphérique. L'originalité de ce modèle réside dans l'application des équations de la couche limite atmosphérique dans le couvert en prenant en compte des termes sources/puits. Les conditions initiales et aux limites de la température et de l'humidité de l'air ainsi que les conditions initiales de la température dans le sol ont été améliorées. Le transfert radiatif des courtes et des grandes longueurs d'ondes a été étudié de manière détaillée en comparant à des modèles déjà validés : le modèle SAIL (Verhoef, 1984) et celui de Prévot (1985). La turbulence dans la couche limite atmosphérique a également fait l'objet d'un diagnostic relativement approfondi en comparant à un modèle de couche limite déjà validé (Méso-NH). Au final, grâce à ces comparaisons, le modèle est capable de donner de bonnes estimations du rayonnement solaire absorbé par le couvert, mais aussi le rayonnement net. Les flux de surface, montrent des allures journalières satisfaisantes. Toutefois, le modèle reste problématique en terme d'estimation de la température de l'air du fait de certaines hypothèses qui nécessitent plus d'investigations.

  • Titre traduit

    Evaluation of a 3D boundary layer in a homogeneous case : application to a soybean field


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 213 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 185-192

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.