Développement du mode de pensée environnementale et vulgarisation de l'écologie scientifique : l'éducation à l'environnement

par Marie Jacqué

Thèse de doctorat en Développement et changement dans les modèles culturels et les formes de socialisation

Sous la direction de Bernard Picon.

  • Titre traduit

    Environmental thinking growth and scientific ecology popularization : environmental education


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'éducation à l'environnement est ici définie comme une pratique associative portée par de nouveaux militants professionalisés au sein du milieu associatif de la protection de la nature et de la défense de l'nevironnement et destinée au public scolaire. L'éducation à l'environnement apparaît comme une pratique caractéristique des formes de mobilisations et de revendications environnementales contemporaines. La thèse vise à comprendre comment la diffusion de l'idéologie environnementale passe par une construction sociale des rapports Individu/Collectif qui puise sa légitimité en référence au domaine de l'écologie scientifique ? Le rapport Nature/Société constitutif de ce discours idéologique est constuit à travers l'enjeu de la formation d'un "être nouveau" qui est l'expression d'une tension entre idéologie et utopie dans la prise en charge actuelle de la question environnementale. La structuration de cette pratique associative est le fruit d'une transformation, à l'échelle locale, des relations du pouvoir entre l'Etat et le milieu associatif autour de la mise en place d'un développement durable local. La compétence déployée par les acteurs associatifs s'appuie sur une traduction gestionnaire des savoirs écologiques. Les activités d'éducation à l'environnement sont construites sur une représentation non pas de la nature mais de la relation à la nature. Le recours à l'écologie scientifique vise alors à donner sens à une relation nouvelle entre l'Homme et la Nature. La mesure scientifique devient l'enjeu d'une évaluation de cette relation. Le rôle de l'homme envers la nature est défini à travers les gestes réparateurs que l'enfant peut déployer. Les actions d'éducation à l'environnement, en déplaçant la question de la préservation de l'environnment vers celle de la formation d'un individu responsable renvoient l'enjeu d'une responsabilité collective des biens environnementaux à la responsabilité individuelle de cet être en devenir.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (414 f.)(annexes non paginées)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 392-409.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 129 815
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.