La distribution de l'eau dans l'architecture domestique de l'Occident romain (Pompéi, Herculanum, Ostie) : formes, usages et mises en scène, du Ier au IVe siècle ap. J.-C.

par Hélène Dessales

Thèse de doctorat en Civilisations et humanités

Sous la direction de Pierre Gros.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Water distribution in the domestic architecture of the West Roman Empire (Ponpeii, Herculaneum, Ostia) : forms, usage and display (Ist-̀4th century A. -C. )


  • Résumé

    Centrée sur Pompéi, Herculanum et Ostie, à l'appui de comparaisons avec d'autres sites méditerranéens (en France, Italie, Espagne, Afrique du Nord), cette étude met en évidence le rôle organisateur et symbolique de l'eau dans l'évolution architecturale des maisons urbaines de l'Occident romain. Elle a pour point de départ lépoque augustéenne, lorsque se développe une politique hydraulique généralisée en Italie et dans les provinces. Trois thèmes principaux sont abordés. Tout d'abord, une typologie nuancée des fontaines domestiques, qui examine leur origine dans les expériences orientales et grecques, ainsi que dans les villas de l'Italie républicaine. Cette classification évolutive fait intervenir des critères d'organisation spatiale et juridique dans l'habitat : structures construites - bassin, fontaines en élévation-, et structures mobiles -vasques, statuettes. Cette approche architecturale s'accompagne d'une étude terminologique. Une deuxième partie retrace les conditions de distribution de l'eau courante vers les domus, à travers les sources archéologiques, épigraphiques et littéraires. Une histoire des systèmes hydrauliques dans l'habitat romain y est présentée, différenciant ceux en eau stockée et ceux en eau courante et soulignant leur complémentarité. Les modalités d'accès à l'aqueduc par les particuliers font apparaître une structure hiérarchisée de la ville : l'eau est un élément organisateur du tissu urbain, déterminant des pratiques communautaires et des zones sociales. Passant de l'échelle de la cité à celle de la domus individuelle, un dernier point étudie le rapport entre utilisation hydraulique et organisation de la demeure, en proposant des schémas fonctionnels et démographiques. Suivre le cours des eaux dans la demeure, reflet des modes d'occupation, permet de restituer les gestes et les parcours sociaux de ses occupants.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Ecole française de Rome à Rome

Le partage de l'eau : fontaines et distribution hydraulique dans l'habitat urbain de l'Italie romaine


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (493 f.)(237 f.)(non paginé)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. Vol. III 52 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/3028
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Ecole française de Rome à Rome

Informations

  • Sous le titre : Le partage de l'eau : fontaines et distribution hydraulique dans l'habitat urbain de l'Italie romaine
  • Dans la collection : Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome , 351
  • Détails : 1 vol. (XIV-602 p.)
  • ISBN : 978-2-7283-0944-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [523]-565. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.