La métaphore spatio-temporelle : une application à l'italien

par Serena Dal Maso

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Joëlle Gardes.


  • Résumé

    Ce travail consiste en l'analyse des moyens linguistiques d'origine spatiale employés pour l'expression des relations temporelles en italien. Selon les plus modernes théories sur l'interaction entre domaines conceptuels et sur le transfert sémantique, nous analysons la structuration parallèle de l'expression de l'espace et du temps dans les termes d'une métaphore. Cette approche est possible parce que le transfert des termes d'un domaine à l'autre est systématique, unidirectionnel, et crée une série de relations logiques et ontologiques. Pour mener à bien notre enquête, nous avons rassemblé un corpus d'environs 300 expressions métaphoriques, consistant dans des marqueurs, des unités lexicales, et des lexies dont la signification temporelle est, à des degrés divers, lexicalisée. Après avoir présenté le champs de notre recherche, et sa problématique liée surtout à la notion de métaphore (partie I, ch. 1), nous avons décrit les systèmes de la temporalité afin d'isoler les notions temporelles dont nous cherchions l'expression dans les termes spatiaux (partie I, ch. 2). Plus précisément nous avons distingué le système de tense (ch. 2 §1), dont la structuration s'est révélée fondée sur le système de localisation des objets dans l'espace, et le système de l'aspect (ch. 2 § 2) qui a montré sa structuration analogique à celle des systèmes qui décrivent et représentent les entités concrètes. Cette description nous a permis d'introduire des notions fondamentales pour notre étude, comme celles de cible et site, d'organisation déictique du cadre de référence, des caractéristiques intrinsèques des entités spatiales et temporelles (durativité, télicité et dynamisme) et des mises en perspective (perfective vs imperfective). Dans la II partie du travail, nous avons présenté l'analyse des occurrences selon des critères sémantiques : relations de localisation interne (partie II ch. 1), relations de localisation externe (partie II ch. 2), relations de parcours (partie III ch 3). L'analyse de ces trois types de localisation a visé à mettre en évidence la relation entre les traits spatiaux des éléments intervenant et les traits temporels qu'ils véhiculent.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (449 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 347-352

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.