L' industrie lithique préhistorique de débitage des Philippines de la fin du pléistocène à l'holocène moyen

par Elise Patole-Edoumba

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Charles Macdonald.

Soutenue en 2002

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    La préhistoire des Philippines reste encore méconnue en raison de la constitution récente de l'archéologie dans ce pays. Elle repose sur une nombre relativement restreint de sites datés qui ont par ailleurs été découverts au cours des années 1960 et 1970. La priorité des archéologues philippins a donc consisté jusqu'à établir une chronologie basée sur des fossiles directeurs, aux dépens d'une étude systématique du matériel lithique. Ce travail sur la pierre taillée du Pleistocène à l'Holocène moyen propose donc une relecture typologique et technologique de quelques collections lithiques anciennes découvertes dans des grottes et des abris-sous-roche de Tabon, Guri et Duyong à Palawan et Musang et Laurente dans la vallée de Cagayan, dans le nord de Luzon. Ces industries qui s'inscrivent dans une période chronologique de transition entre le prénéolithique et le néolithique tentent d'identifier des évolutions technologiques. D'après la typologie établie, les préhistoriques ont conservé au cours de cette période un outillage assez identique composé de supports allongés à laminaires utilisés bruts de taille et dans une moindre mesure des supports retouchés en racloirs, burins, coches, denticulés et perçoirs. L'ensemble de ces outils a été obtenu à partir d'une méthode de taille dite simple ou élémentaire. Il s'agit d'un processus de taille algorithmique réalisé sur éclats et blocs-nodules de petite taille, au cours duquel la surface de débitage devient surface de plan de frappe. Ce système technique connu ailleurs en Asie du Sud-Est et qualifié de "type C" connaît néanmoins quelques adaptations aux Philippines qui permettent de redéfinir le faciès "tabonien". Celui-ci s'inscrit dans les traditions longues sud-est asiatiques ; il n'carte pas néanmoins, des variations des chaînes opératoires suivant les sites qui relèvent davantage de stratégies de gestion de la matière première ou de choix économiques particuliers.

  • Titre traduit

    Prehistoric knappened stones from the Philippines between late Pleistocene to Middle Holocene


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (460 f.)(85 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 415-447. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.