Les industries lithiques du Chasséen en Languedoc oriental : caractérisation par l'analyse technologique

par Vanessa Lea

Thèse de doctorat en Préhistoire, archéologie, histoire et civilisations de l'Antiquité et Moyen-Âge

Sous la direction de Didier Binder.

Soutenue en 2002

à Aix-Marseille 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Lithic industries of the Chassey culture of the eastern Languedoc : caracterization throught tecnological analysis


  • Résumé

    Cette thèse structurée en trois parties et composée de quatorze chapitres, se proposait d'analyser la variabilité des assemblages lithiques du Chasséen (4500-3500 BC. Cal) en Languedoc oriental (départements du Gard et de l'Hérault) et plus particulièrement la variabilité du débitage laminaire sur silex bédouliens du Vaucluse. Après un bilan sur les problématiques actuelles concernant le Chasséen et les données lithiques, les huit assemblages sont étudiés de manière monographique, selon trois principales problématiques : chronologie, géographie, structuration sociale et spatiale. La démarche suivie est celle de la technologie lithique. Les résultats de cette étude sont présentés dans les trois chapitres de synthèse. L'appréciation du débitage laminaire a permis de montrer les différences existantes entre Provence et Languedoc du point de vue géographique (typologie des armatures, et étude des réseaux de circulation des silex bédouliens et des silex oligocènes vers l'Ouest) et chronologique (décalage temporel pour l'arrivée des préformes chauffées de type semi-conique en Languedoc). En dernier point, cette thèse propose des hypothèses d'ordre social, fonctionnel et culturel selon trois thèmes : silex gédouliens et savoir-faire, silex gédouliens de complémentarité entre sites, silex gédouliens et identité culturelle. Le premier thème apporte des arguments de poids à l'hypothèse de la spécialisation ; le deuxième illustre, pour la première fois à travers l'analyse lithique, le lien existant entre différents sites d'un même terroir ; le dernier montre que les productions en silex gédouliens pénètrent des sphères culturelles différentes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (466 p.)-[73 f. de pl.]
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. pp. 401-443

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.