Guerre et insécurité : le coût de la mise en défense des châteaux du Haut-Dauphiné (1360-1400)

par Nathalie Nicolas

Thèse de doctorat en Préhistoire, archéologie, histoire et civilisations de l'Antiquité et du Moyen Age

Sous la direction de Michel Fixot.

Soutenue en 2002

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    Entre 1360 et 1400, dans le Haut-Dauphiné, le passage récurrent des bandes de routiers - d'abord les Provençaux en 1368, puis les hommes de Raymond de Turenne et du comte Jean d'Armagnac - perturbe gravement le quotidien des habitants. S'ajoutent à ces incursions quelques épisodes de guerres privées qui accentuent le sentiment d'insécurité et fragilisent l'économie comme la société. Dans ces circonstances, le dauphin doit d'ábord défendre sa frontière avec la Provence et, en même temps, il cherche à asseoir son autorité au coeur de cette région qui, bien que située aux marges du Dauphiné, reste la clé du passage entre Provence et Piémont. Entre Grenoble, Sisteron et Château Dauphin (Italie) la mise en défense repose d'abord sur la mobilisation des hommes : levées de chevauchées, renforcement des garnisons dans les châteaux, dans les villes et sur les cols, recours aux espions et aux messagers. Les commanditaires, principalement le dauphin, l'évêque de Gap et l'archevêque d'Embrun, organisent alors, avec plus ou moins de rapidité et de rigueur la défense des villes (Briançon, Embrun, Gap). Plutôt que d'agrandir les anciennes murailles, ils se bornent le plus souvent à les faires réparer. Les textes étudiés ne se limitent pas à récapituler les coûts des aménagements défensifs et des installations domestiques des châteaux ; leur variété - comptes de construction, rapports des maîtres d'oeuvre, inventaires d'armes et de mobilier, minutes de procès - rend ces constructions tangibles et confirme ce que les analyses monumentales et archéologiques permettaient de soupçonner, à savoir ques les aménagements ont été le plus souvent réalisés en bois. Ceci explique que seules leurs empreintes aient été conservées. Les sources écrites mettent également en évidence ce que fut le quotidien des chantiers (matériaux, main d'oeuvre, modes de construction. . . ) dans les châteaux et les villes de montagne au bas Moyen Age.

  • Titre traduit

    War and insecurity : the cost of the seting up of the defence in Haut-Dauphine's castles (1360-1400)


  • Pas de résumé disponible.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Publications de l'Université de Provence à Aix-en-Provence

La guerre et les fortifications du Haut-Dauphiné : étude archéologique des travaux des châteaux et des villes à la fin du Moyen Âge


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Presses universitaires de Provence à Aix-en-Provence

La guerre et les fortifications du Haut-Dauphiné : étude archéologique des travaux des châteaux et des villes à la fin du Moyen Âge

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (858 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 483-530

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Publications de l'Université de Provence à Aix-en-Provence

Informations

  • Sous le titre : La guerre et les fortifications du Haut-Dauphiné : étude archéologique des travaux des châteaux et des villes à la fin du Moyen Âge
  • Détails : 1 vol. (377 p.)
  • ISBN : 2-85399-611-5
  • Annexes : Bibliogr. pp. [335]-371. Notes bibliogr. Glossaire
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Publications de l'Université de Provence à Aix-en-Provence

Informations

  • Sous le titre : La guerre et les fortifications du Haut-Dauphiné : étude archéologique des travaux des châteaux et des villes à la fin du Moyen Âge
  • Détails : 1 vol. (377 p.)
  • ISBN : 2-85399-611-5
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.