Le campaniforme dans le sud-est de la France : de l'archéologie à l'histoire du troisième millénaire avant notre ère

par Olivier Lemercier

Thèse de doctorat en Préhistoire, archéologie, histoire et civilisations de l'Antiquité et du Moyen-Âge

Sous la direction de Robert Chenorkian.

Soutenue en 2002

à Aix-Marseille 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Bell Beakers in the Southeast of France. From archaeology to history of the third millennium BC


  • Résumé

    Vers le milieu du troisième millénaire avant notre ère, apparaît une sorte de première communauté européenne marquée par la diffusion et la reproduction d'un style céramique particulier appelé "campaniforme". La contradiction entre cette apparente unité et les diverses manifestations de cette diffusion à travers l'Europe est, avec la question de l'origine même du phénomène, au coeur d'un débat déjà centenaire. Les Sud-Est de la France, avec plus de 300 sites inventoriés est l'une des régions les plus riches en vestiges campaniformes. L'analyse des assemblages et de leur contexte de découverte, fondée sur un important catalogue de données, permet de définir plusieurs ensembles campaniformes. Les modalités de l'apparition de ces ensembles, leurs relations avec les cultures locales du Néolithique final et leur développement au sein de la région sont envisagés afin d'établir leur articulation chronologique et fonctionnelle. Des comparaisons avec les autres régions d'Europe permettent de préciser les origines possibles des différents éléments qui composent ces ensembles campaniformes et d'entrevoir les grands mouvements culturels qui ont marqué l'Europe dans la seconde moitié du troisième millénaire avant notre ère. La nature de ces mouvements culturels est discutée dans son cadre chronologique qui peut être compris comme la fin du cycle néolithique ou les prémices de la protohistoire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (415 f.)(1036 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 249-299

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.