Analyse interactionnelle des échanges de vannes : une application aux quartiers dits sensibles de Marseille

par Christelle Assef

Thèse de doctorat en Langage et parole

Sous la direction de Robert Vion.

Soutenue en 2002

à Aix-Marseille 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Interactionnal analysis of verbal dueling, in a distric of Marseille


  • Résumé

    Notre recherche s'appuie sur une analyse interactionnelle, des échanges de vannes entre des jeunes habitant des quartiers difficiles de Marseille. Par vanne, nous entendons "(. . . )toutes sortes de remarques virulentes, de plaisanteries désobligeantes et de moqueries échangées sur le ton de l'humour entre personnes qui se connaissent ou du moins font preuve d'une certaine complicité" (David Lepoutre, 1997 ; 137). L'époque concernée par la recherche est contemporaine ; les enregistrements ont été constitués dès 1996, dans le quartier de "la Rose" à Marseille. La thèse est composée de la manière suivante : nous procèdons à une revue de la littérature concernée par les duels verbaux et autres joutes oratoires, afin d'apprécier les apports et les limites des études, essentiellement dans le champ de recherche de la sociolinguistique américaine. Puis, nous présentons les outils proposés par la linguistique interactionnelle pour étudier les rapports de places avalisés par les participants, au moment des échanges (des rapports de type place haute/place basse, Catherine Kerbrat-Orecchioni, 1989, Robert Vion, 1995). Nous faisons état de notre méthodologie liée au recueil des données, en initiant une réflexion sur le "paradoxe de l'observateur", à partir de la méthode employée par William Labov (1976). Par la suite, nous décrivons les formes de ces vannes, en les comparant systématiquement avec celles relevées dans la littérature concernée (Labov, 1972 ; Lepoutre, 1997). Enfin nous procèdons à une analyse interactionnelle des vannes en soulignant les phénomènes d'ambiguïté (la vanne est-elle ritualisée ou sérieuse?), des coalitions avec le public, de co-gestion par les participants en les mettant en relation avec les places qu'ils occupent dans l'interaction verbale et avec leurs faces ("qui perd la face?", "qui la sauve et comment ?").

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol .(311 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 290-307

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.