Détermination des contraintes résiduelles par la méthode du trou incrémental

par Guillaume Montay

Thèse de doctorat en Sciences mécaniques pour l'ingénieur

Sous la direction de Jian Lu et de Hakim Cherouat.

Soutenue en 2001

à Troyes .


  • Résumé

    On définit les contraintes résiduelles comme étant les contraintes demeurant dans une structure mécanique alors qu'aucune sollicitation extérieure n'est appliquée. Ces contraintes jouent un rôle important sur les propriétés mécaniques des matériaux. Leur prise en compte permet d'améliorer les procédés d'élaboration des matériaux mais aussi la simulation numérique pour une meilleure prévision des résultats recherchés. L'évaluation, tant quantitative que qualitative, de ces contraintes est un exercice assez complexe à mettre en oeuvre. Pendant cette étude, nous nous sommes particulièrement intéressés à la méthode du trou incrémental. Plus précisément, c'est sur la calibration de cette méthode, utile pour relier le gradient de déformations au gradient de contraintes, que nous avons focalisés notre travail. Dans cette étude, nous avons mis en place une plate forme numérique qui permet de simuler de manière automatique le perçage incrémental d'un trou en fonction des paramètres choisis par l'opérateur (dimensions du trou, nombre d'incrément de perçage, type de matériau, taille et position des jauges de mesure). En combinant l'interférométrie différentielle à réseau et la technique du perçage incrémental, nous proposons une calibration par des images pour des structures composées d'un seul matériau. Pour les structures revêtues nous avons mis en place des coefficients de calibration qui prennent en compte la double nature mécanique du matériau composite ainsi élaboré. Puis la géométrie de la structure a été prise en compte pour calibrer de manière plus précise la technique du trou incrémental, en argumentant la calibration sur des géométries sphériques.

  • Titre traduit

    Residual stresses determination by the hole drilling method


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 164 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 158-164

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 01 MON
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.