Impact des bactéries intracytoplasmiques féminisantes Wolbachia chez les isopodes terrestres : interactions entre sex-ratios anormales et stratégies de reproduction

par Jérôme Moreau

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Thierry Rigaud.

Soutenue en 2001

à Tours .


  • Résumé

    La majorité des espèces d'isopodes terrestres est infectée par des bactéries intracytoplasmiques du genre Wolbachia, dont la transmission est maternelle, et qui ont la capacité d'inverser les mâles génétiques en femelles fonctionnelles. Des études en laboratoire et sur le terrain montrent que les femelles hébergeant ces bactéries voient certains de leurs traits d'histoire de vie (fécondité, fertilité, succès reproducteur) diminués par rapport à leurs congénères non infectées. Nos études en populations naturelles montrent que les populations naturelles d'isopodes comportent de forts excès de femelles, en relation avec la prévalence en Wolbachia. En conséquence, la sex-ratio opérationnelle (SRO) est équilibrée ou comporte des excès de femelles. La valeur de la SRO est en fait le résultat d'une interaction entre, d'une part, un fort Taux de Reproduction Potentiel (TRP) des mâles et une désynchronisation de l'entrée en reproduction des femelles et, d'autre part, les excès de femelles engendrés par Wolbachia. Le fort TRP mâle pourrait être une adaptation aux sex-ratios biaisées ou, à l'inverse, aurait permis la sélection des bactéries féminisantes chez ces espèces. De plus, il semble que la féminisation soit un phénotype plus compétitif que l'incompatibilité cytoplasmique (second effet des Wolbachia chez les isopodes terrestres). L'ensemble de ces résultats montre que les biais de la sex-ratio ont un impact important sur la biologie reproductive de leurs hôtes et qu'en retour, cet impact a des conséquences sur la dynamique d'invasion des Wolbachia en populations naturelles. Il apparaît donc nécessaire de prospecter différents pans de la biologie des hôtes pour comprendre l'évolution des associations symbiotiques.

  • Titre traduit

    Impact of intracytoplasmic feminising bacteria Wolbachia in terrestrial isopods : interaction between biased sex ratios and reproductive strategies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 146-[136] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 128-146

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU de Grandmont.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2001-4016(1er ex.)
  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU de Grandmont.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2001-4016(2e ex.)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.