Facteurs de transcription de type « g-box binding factor » et régulation de la biosynthèse des alcaloïdes de catharanthus roseus

par Yann Sibéril

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Pierre Doireau.

Soutenue en 2001

à Tours .


  • Résumé

    Les facteurs de transcription sont des outils efficaces de l'ingénierie métabolique destinées à modifier la biosynthèse de composés d'intérêt naturellement synthétisés par les plantes (ex : biosynthèse des anthocyanes). Catharanthus roseus produit en faible quantité des alcaloïdes utilisés dans les traitements des cancers par chimiothérapie. Dans la souche cellulaire c20d, la biosynthèse des alcaloïdes est régulée négativement par une phytohormone : l'auxine. Ceci s'accompagne de la régulation de la transcription des gènes str et tdc qui codent des enzymes de biosynthèse. Ces gènes possèdent dans leur promoteur un élément cis-régulateur de type g-box, ce qui suggère que les g-box participent à la régulation coordonnée de l'expression de ces gènes. Une étude bio-informatique a permis de définir structurellement et fonctionnellement ces g-box binding factors de c. Roseus et à en décrire de nouvelles régions fonctionnelles en identifiant des séquences conservées. Une stratégie de rt-pcr a permis d'isoler deux adnc codant des gbf de c. Roseus. L'étude in vitro de ces protéines par la technique de retard sur gel a montré leur spécificité d'interaction avec les g-box des promoteurs des gènes str et tdc. Cette même technique a montré l'importance de l'état de phosphorylation de ces facteurs de transcription dans la modulation de leur activité d'interaction avec l'adn. In vitro, des expériences d'expressions transitoires de ces adnc ont révèlé un effet inhibiteur des gbf sur l'expression du gène str. De plus, certaines lignées, issues d'une stratégie d'expression stable en antisens des adnc crgbf, sont capables de surmonter l'effet inhibiteur de l'auxine sur l'accumulation alcaloïdique. Mais l'analyse moléculaire n'a pas permis de corréler des surexpressions antisens des adnc crgbf avec la production d'alcaloïdes. Les crgbf peuvent donc prendre part à la régulation de l'expression du gène str et à l'inhibition, par l'auxine, de la biosynthèse des alcaloïdes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.