Développement de systèmes amortisseurs pour les emballages de transport de matières radioactives

par Céline Vinot

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Camille Gontier.

Soutenue en 2001

à Tours .


  • Résumé

    L'objet de cette étude est le développement de nouveaux systèmes amortisseurs pour les emballages de transport des matières radioactives. La fonction de ces systèmes est de reprendre les efforts en cas de chocs afin de conserver l'intégrité de la structure et de son contenu. Ce travail présente les deux aspects suivants : -caractérisation expérimentale -modélisation des systèmes. Deux matériaux ont été retenus pour cette étude : les sphères creuses en aluminium et la mousse phénolique. Les différents essais de caractérisation effectués sur la mousse ont montré que : -le matériau présentait de bonne capacité d'amortissement -la contrainte issue des essais de compression simples est fonction de la densité, de la température et de la chimie de la mousse. En parallèle nous avons développé un modèle afin de permettre la représentation du comportement des mousses à l'aide d'un code de calcul. Nous avons retenu un modèle base sur le modèle de cam clay. Les équations modifiées et simplifiées ont permis d'aboutir à un modèle qui rend correctement le comportement en compression de la mousse. Suite à ces résultats, nous avons implanté le modèle dans le code de calcul ls-dyna3d. Nous avons validé le modèle par simulation des essais de compression simple et de l'essai de chute de 9. La concordance des résultats expérimentaux (essais de compression et de chute) et numériques valide l'utilisation du modèle pour représenter le comportement de la mousse. Les différents essais sur les sphères creuses en aluminium ont abouti à l'optimisation des dimensions de la sphère unitaire, ceci afin d'obtenir le meilleur rapport épaisseur diamètre et amortissement. Au vu des bons résultats des essais de compression, nous avons choisi d'effectuer un essai réglementaire (chute de 9 mètres) sur deux types de systèmes amortisseurs. Ces essais ont permis de quantifier le gain de décélération de ces systèmes par rapport aux systèmes existants. Le gain maximum est de 70% pour le système à base de sphères creuses.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.