Etude de la perception et de la discrimination auditive chez l'enfant : approche neurophysiologique et psychopathologique

par Marie Gomot

Thèse de doctorat en Sciences de la vie. Neurosciences

Sous la direction de Nicole Bruneau.

Soutenue en 2001

à Tours .

  • Titre traduit

    Study of auditory perception and discrimination in children


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'autisme infantile se caractérise par une impossibilité du sujet à communiquer et à interagir avec son environnement social. L'intolérance au changement et les particularités du comportement en réponse aux stimulations sensorielles définissent également cette pathologie. Dans ce travail, nous nous sommes intéressés à la perception auditive qui s'avère tout spécialement perturbée et nous posons l'hypothèse d'un trouble de l'intégration des informations auditives au niveau cortical chez l'enfant autiste. Deux indices électrophysiologiques rendant compte de ces processus de traitement auditif ont été étudiés par les méthodes de cartographie de champs potentiel et de densités de courant : la réponse sensorielle qui reflète le traitement des sons quels qu'ils soient et la réponse de discrimination (Mismatch Negativy ou MMN) qui rend compte de la détection automatique d'un changement dans une séquence de stimulation. La première partie de ce travail montre au cours du développement normal une évolution importante de l'organisation anatomo-fonctionnelle des systèmes qui sous-tendent la perception sensorielle et la capacité automatique à détecter le changement. L'étude de ces processus chez 15 enfants autistes comparés à 15 enfants témoins de même âge (5-9 ans) montre que les réponses sensorielles sont préservées chez l'enfant autiste, alors qu'il existe une activité atypique de la région frontale gauche lors de la détection d'un changement, ainsi qu'un raccourcissement important de latence de la MMN pouvant refléter une réactivité accrue au changement. Enfin la confrontation des données électrophysiologiques et cliniques montre que les caractéristiques de la MMN sont d'autant plus perturbées que les enfants présentent une forte intolérance au changement. Ces résultats permettent d'objectiver, au plan neuro-fonctionnel, des anomalies de la réactivité corticale lors de modifications discrètes dans l'environnement sonore chez l'enfant autiste.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 163-202

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T SC VIE TOURS 2001 5
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T SC VIE TOURS 5 (2e ex)
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 2571
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.