Interprétation socio-anthropologique des nouveaux mouvements religieux chrétiens dans la ville de Kikwit : :dialectique de la destruction-reconstruction de l'ordre symbolique du sacré

par Jean Makaya-Maswaku

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Roger Brand.

Soutenue en 2001

à Tours .


  • Résumé

    Dans la première partie ou Aperçu socio-historique de la ville de Kikwit, j'ai démontré que les différents rites de socialisations propres aux ethnies que les premiers missionnaires ont vu de l'extérieur, jugé et condamné de sorcellerie, fétichisme et animisme, avaient et ont une signification profonde liée à la nature, et expriment la structure particulière de chaque ethnie. Que le missionnaire de la culture occidentale aient estimé nécessaire d'araser toute cette civilisation pour imposer leur mentalité occidentale, a été irréparable erreur. La colonisation conduite d'abord par Léopold II dans l'EIC et puis par les Belges favorisant les missions catholiques a provoqué une amalgame funeste entre libre choix religieux et intérêts de soutein matériel immédiat. [. . . ]D'autre part, le développement économique de cette colonie ayant attiré les indigènes vers le centre des huileries a déséquilibré toutes les répartitions sociales aux alentours de Kikwit et à Kikwit. Comment la misère des petites gens ne les pousserait-elle pas à chercher n'importe où, une aide magique, de belles promesse, tout ce qui peut donner un peu d'espoir ? Dans la seconde partie, j'ai noté que les nouveaux mouvements religieux chrétiens faisaint apparaître trois moments de crise dans lesquels vit la population de Kikwit. Une crise économique qui fait naître des nouvelles formes de solidarités répondant aux diverses de l'imaginaire économique occidental que beaucoup avaient considéré comme modèle de vie, les nouvelles expériences religieuses s'expliquent comme une volonté populaire de la part des communautés de se créer des nouvelles religions de l'économie. [. . . ]. Enfin, la troisième crise est écclésiologique. A travers des bricolages thèologiques se traduit une certaine contestation de la part des autochtones[. . . ]


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 619 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 569-599 f.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 10770
  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 10771
  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T567

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1872
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.