Les représentations de l'enfant et de l'éducation chez des mères et des enfants âgés de huit-dix ans

par Florence Fillias

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean Le Camus.

Soutenue en 2001

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'objet de notre étude est d'analyser les représentations de l'enfant et de l'éducation du point de vue des mères et des enfants de huit-dix ans. La société en général, la famillle et l'école en particulier, amènent les sujets à développer des représentations des compétences et des qualités de la fille et du garçon et des représentations de l'intelligence. Nous posons l'hypothèse qu'en fonction de leurs conceptions éducatives, étroitement liées à leur milieu socioculturel ainsi qu'au sexe de leurs enfants, les mères développent une grande variété de représentations relatives aux compétences, aux qualités et à l'intelligence. Si les enfants élaborent également leurs propres représentations, elles sont toutefois influencées par celles de leur mère. La population étudiée se compose de 262 enfants (133 filles et 129 garçons) et de 262 mères réparties dans trois groupes socioculturels (milieux favorisé, intermédiaire et défavorisé). La variable à expliquer concernant les représentations des mères et celles des enfants, est mise à l'épreuve à travers trois questionnaires pour les mères, et deux questionnaires pour les enfants. L'analyse des résultats révèle une hétérogénéité des représentations du point de vue des mères et des enfants. Le milieu d'appartenance et le sexe des enfants influencent fortement leurs représentations. Selon leur milieu socioculturel, les mères élaborent des conceptions éducatives qui sont étroitement articulées à leurs représentations : ces dernières varient en fonction de leur appartenance socioculturelle et du sexe des enfants. Les enfants de huit-dix ans développent des représentations structurées des compétences, des qualités et de l'intelligence. Si leurs représentations sont conformes aux attentes sociales et proches de celles des mères, elles sont toutefois personnelles du fait de leur identité de genre et de leur milieu d'appartenance. Notre hypothèse générale se trouve donc confirmée par les résultats obtenus.

  • Titre traduit

    The representations of child and education : the point of view of mothers and children aged from eight to ten


  • Résumé

    The aim of study is to analyse the representations of child and education from the point of view of mothers and eight and ten-year-old children. Society in general, family and school in particular, induce the subjects to develop the representations of abilities and qualities of girls and boys and the representations of intelligence. We put forward the hypothesis that mothers develop a great variety of representations related to abilities, qualities and intelligence, according to their educative conceptions which are intimately connected to their sociocultural environment and of their children's sex. If children also develop their own representations, the latter are however influenced by their mother's ones. The participants were 262 children (133 girls and 129 boys) and 262 mothers belonging to three sociocultural groups (upper-class, middle-class and working-class background). The dependent variable related to mothers' and children's representations, is put to the test through three questionnaires for the mothers, and two for the children. The analysis of the results reveals heterogeneous representations from the point of view of the mothers and the children. The social background and the sex of children, greatly influence their representations. According to their sociocultural environment, the mothers develop educative conceptions which are closely linked to their representations : the latter differ because of their social background and of the sex of the children. The children aged eight to ten, develop structured representations of abilities, qualities and intelligence. If their representations are true to social expectations and close to their mothers' one, they're however their own representation because of their gender identity and their environment. Therefore, our general hypothesis is confirmed by the results.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215-XXV f.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f. 188-202. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.