Entre stratégie d'attachement et stratégie de coping : une identité en construction chez les adolescents adoptés

par Aubeline Vinay

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pierre Tap.

Soutenue en 2001

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette thèse étudie les différents processus de personnalisation et de socialisation mis en jeu dans la filiation adoptive propres aux adolescents adoptés. L’adolescence est décisive chez le jeune adopté. Il fait des choix concernant son appartenance filiale. Les âges d'abandon et d'adoption sont à considérer de façon indissociable. Le temps écoulé entre ces deux âges, la durée de latence, influence significativement les représentations et les relations au moment de la puberté. La construction identitaire de l'adolescent adopté passe par deux processus articulés entre eux. Le processus d'attachement consiste en la mise en place de comportements relationnels (sécure, préoccupation, détachement). Le processus de coping regroupe des stratégies permettant de faire face aux situations évaluées comme stressantes. Une transmission intergénérationnelle a lieu dans les familles adoptives tant au plan des relations d'attachement qu'au niveau des façons de faire face au stress associé à l'expérience adoptive. Mais cette transmission s'opère dans un processus complexe de transactions. La validation de la recherche est effectuée auprès d'un échantillon constitué de 121 adolescents adoptés âgés de 11 à 25 ans. Les instruments utilisés : un questionnaire, le CaMir de PIERREHUMBERT et al. (1996) et l'Echelle Toulousaine de Coping, ETC de TAP et al. (1997). La durée de latence a une influence significative sur les comportements des adolescents adoptés. Une courte durée de latence familiale favorise un attachement sécure et un coping de soutien social et de contrôle situationnel alors qu'une longue durée de latence est associée à des difficultés relationnelles familiales ultérieures, à un attachement insécure et à des comportements de retrait. Une adoption tardive ne présage pas de problèmes spécifiques lorsque l'abandon a lui-même eu lieu tardivement. Il apparaît que l'attachement et le coping ne se transmettent pas de façon identique selon les âges d'abandon et d'adoption.

  • Titre traduit

    Between attachment strategy and coping strategy : an identity constructing in adopted teenagers


  • Résumé

    This thesis studies the various personalization and socialisation processes involved in the adoptive filiation specific to adopted teenagers. Adolescence is a decisive period for the adopted youngster. He(she) makes choices concerning his(her) filial adherence. Ages of abandonment and of adoption must be considered in an indissociable manner. In addition, time elapsed between these two ages, which we call latency time, has a significant effect on perceptions and relations at the time of puberty. The identity construct of the adopted teenager goes through two interconnected processes. Attachment process consists in the implementation of behaviours relating (secure attachment, preoccupation, detachment). The coping process regroups strategies allowing situations considered as stressing to be coped with. An intergeneration transmission takes place in adoptive families both in terms of attachment relations and of ways of coping with the stress of the adoptive experience. This transmission takes place in a complex process of transactions. Research validation using a sample of 121 adopted teenagers aged 11 to 25. The tools used : a questionnaire, the CaMir of PIERREHUMBERT and al. (1996) and the Toulouse Coping Scale, ETC of Tap and al. (1997). The latency duration has a significant effect on the behaviour of adopted teenagers. A short family latency duration contributes to a secure attachment and active coping, whilst a long latency duration is linked with subsequent relational difficulties within the family, to insecure attachment and withdrawal coping behaviour. A late adoption does not portend specific problems when abandonment itself took place at a late stage. It appears that attachment and coping are not transmitted in the same way depending on the age of abandonment and the age of adoption.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 356 f.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f. 289-315. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.