De l'éthique à l'industrie : représentations et exercices de l'amitié, en Espagne, au temps des Lumières (quelques exemples)

par Cécile Mary-Trojani

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Antonio Risco.

Soutenue en 2001

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Notre problématique s’organise autour des interactions entre deux éléments de la sensibilité du siècle des Lumières : privacité et sociabilité. Nous avons étudié les représentations de l'amitié que nous transmettent discours sur l'amitié et œuvres de fiction, en considérant d'abord quelques textes anciens puis un échantillonnage des lectures « théoriques » que les Espagnols du XVIIIe siècle pouvaient faire sur le thème de l'amitié. Il s'agit là de textes originaux (Olóriz, Marchena, Cadalso), d'originaux repris au XVIIIe siècle (Nieremberg), mais aussi de textes traduits (Sacy, Caraccioli, Wieland). Nous avons ensuite élargi notre approche de l'univers des représentations en considérant la fictionnalisation de l'amitié, étudié l'écriture romanesque du sentiment amical sous l'angle de la forme épistolaire et des liens complexes qui s'établissent entre amour, amitié et parenté (La Leandra, La Serafina, La Filósofa por amor), puis mis en évidence la quête d'exemplarité et la dimension « sociable » de l'amitié dans les récits brefs (El heroísmo de la amistad, El Amigo fingido, El fiel amigo). Notre deuxième partie est consacrée aux exercices de l'amitié. Ils trouvent une illustration parfaite dans la socialisation de l'amitié qu'opère une institution emblématique de l'Espagne des Lumières : la Real Sociedad Vascongada de los Amigos del País. Nous avons d'abord identifié les amis appelés à devenir Amis du Pays, leurs liens et leurs projets, puis cerné le passage du trato et de la tertulia à une entreprise sociétaire construite sur l'invocation de l'amitié. L'amitié étant devenue Amitié du Pays, nous avons étudié parallèlement la façon dont la correspondance (Peñaflorida / Álava) permettait l'interaction entre ces deux notions et ces deux pratiques, ainsi que l'incidence de cette même interaction sur l'expression et le vécu du sentiment amical. Laissant de côté les aspects institutionnels, nous avons privilégié la dimension socio-culturelle du phénomène et la source épistolaire qui permet de cerner les attitudes des hommes et les circonstances qui entourent leurs décisions.

  • Titre traduit

    From ethic to industry : representations and experience of friendship, in Spain, in the XVIIIth century (a few examples)


  • Résumé

    Our questioning is organized around the interactions between two elements of the sensitiveness of the so called enlightened century : privacy and sociability. We studied the representations of friendship which convey a discourse upon friendship and fictional works, studying first a few old texts, then a sampling of “theatrical” readings that the Spanish of the XVIIIth century could do around the topic of friendship. We dealt with original texts (Olóriz, Marchena, Cadalso), and original texts back to reading in the XVIIIth century (Nieremberg), but also with translated texts (Sacy, Caraccioli, Wieland). Then we enlarged our approach of the universe of representations by considering the fictionalisation of friendship, and then studied the romance-like writing of the friendly feeling from the point of view of the epistolary form and of the complex links which appear between love, friendship and parentality (La Leandra, La Serafina, La Filósofa por amor), and eventually we evinced the quest for exemplarity and the sociable dimension of friendship in brief tales (El heroísmo de la amistad, El Amigofingido, El fiel amigo). Our second part deals with exercising friendship. This is perfectly illustrated in friendship socialisation that an institution emblematical of the enlightened Spain brings about : the Royal Basque Society of the Friends of the Country. We first identified the friends who were to become Friends of the Country, the links that existed between one another and their projects, then surveyed the change from the trato and the tertulia into a society built upon the invocation of friendship. As friendship had by then become Friendship for the Country, we concomitantly studied the way mail (Peñaflorida / Álava) enabled the interaction between the two notions and two practices, as well as the incidence of the very interaction on the expression of the actual experience of a friendly feeling. Leaving apart the institutional aspects, we privileged the social-cultural aspect of the phenomenon as well as the epistolary sources enabling to understand the attitudes of the men and the circumstances that would influence their decisions.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Presses Universitaires du Mirail à Toulouse

L'écriture de l'amitié dans l'Espagne des lumières : la Real sociedad bascongada de los amigos del país, d'après la source épistolaire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (634 f.)
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f. 529-544. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Presses Universitaires du Mirail à Toulouse

Informations

  • Sous le titre : L'écriture de l'amitié dans l'Espagne des lumières : la Real sociedad bascongada de los amigos del país, d'après la source épistolaire
  • Dans la collection : Collection Hespérides , 0982-2720
  • Détails : 1 vol. (345 p.)
  • ISBN : 2-85816-678-1
  • Annexes : Bibliographie p. 293-301. Chronol. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.