L' échafaudage d'une identité collective publique : habillage d'antenne et autopromotion télévisuelle

par Jérôme Denis

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Anne Sauvageot.

Soutenue en 2001

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La question générale de ce travail concerne les modalités de visibilisation des acteurs collectifs. Cette recherche interroge plus particulièrement la manière dont les chaînes de télévision construisent les repères de leur auto-identification à l'antenne. Fondée sur une analyse longitudinale des dispositifs identificatoires (habillage et autopromotion) et sur une enquête ethnographique dans quatre services d'autopromotion, elle met en avant trois dimensions de l'écafaudage qui soutient la "présentation de soi" de ces acteurs collectifs. L'analyse montre d'abord que durant les 25 dernières années un dispositif spécifique à la visibilisation des chaînes s'est mis en place. Ce dispositif instaure un espace qui leur permet de s'inscrire directement sur la scène de la consommation (en apparaissant par-dessus et entre les programmes). L'analyse montre ensuite que la fabrication de ce dispositif identificatoire passe par de nombreux ajustements. La visibilisation des chaînes engage une "re-production" des programmes qui prend appui sur des équipements socio-techniques spécifiques. Cette reproduction s'effectue au sein d'un monde social autonome dont la position et les champs d'action sont quotidiennement discutés. Enfin, l'analyse met en lumière les formes de mobilisation qui jalonnent le travail de visibilisation. Celles-ci révèlent les conflits qui peuvent naître entre représentants du produit et représentants du diffuseur. Elles sont doublées par une autre forme de représentation : celle des téléspectateurs, dont la mobilisation permet de consolider le travail de visibilisation. En analysant les coulisses d'une représentation sociale asynchrone qui met en scène des acteurs collectifs, cette recherche met en lumière l'échafaudage - à la fois dispositif d'inscription, structure socio-technique, travail d'organisation, et projection - qui fait tenir ces acteurs comme intermédiaires visibles dans la relation qu'ils cherchent à construire avec le public.

  • Titre traduit

    The scaffolding of a public collective identity : broadcast design and television autopromotion.


  • Résumé

    This research questions the modalities of visibilisation of collective actors. It investigates the ways television channels build signs for their own identification. Based on an historical analysis of identificatory devices (broadcast design and autopromotion) and an ethnographical study in channels, it lights on three dimensions of the scaffolding that support the "self presentation" of collective actors. The author shows that during this last 25 years a specific device for the visibilisation of channels has been build. The latter institutes a space that affords channels inscription directly on the consumption scene (above and between the products). The research point out the multiple adjustments that are needed to product this device of identification. The channels visibilisation is grounded on the "re-production" of programs that rests on specific socio-technical equipments. This re-production takes place within an autonomous social world, which position and activities are daily discussed. For last, the author lights on the forms of mobilization that compose the work of visibilisation. The latter reveal the conflicts that can appear between product representatives and channel representatives. They are enriched with another form of representation that mobilized TV viewers. Such a mobilization consolidates the work of visibilisation. With the analysis of the wings of a social representation of collective actors, this research points out the scaffolding (inscription device, socio-technical structure, organization work, and projection) that visibilises intermediaries in the relation they try to build with the public.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 363 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 333-344. Résumé en anlais et en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Echirolles, Isère). Bibliothèque Yves de la Haye.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TV 483
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.