Parlement de Toulouse : la société parlementaire au Grand Siècle, les expressions profanes de la commande privée (de 1610 à 1680 principalement)

par Alain de Beauregard

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Yves Bruand.

Soutenue en 2001

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Après un demi-siècle de travaux universitaires significatifs concernant les parlements de France et parce que les recherches relatives aux personnels de ces institutions demeurent encore peu nombreuses, il semblait opportun de proposer une analyse fiable des usages culturels et artistiques d'une oligarchie judiciaire particulière, limitée à la seule notion de commande, dans un espace de métiers d'art dynamiques et variés. C'est donc ici la société parlementaire toulousaine qui s'offre à notre connaissance dans un 17e siècle localement mal connu parce que rituellement assimilé au suivant, ce qui ne cesse de tromper. Aussi des critères nouveaux, respectueux des mentalités passées tenteront de cerner la rélaité objective d'un recours aux biens et services culturels ou assimilés, dans un monde entre noblesse et bourgeoisie, soumis à de nombreuses contraintes juridiques et sociales. En dépit d'une élogieuse réputation que confirme difficilement la multitude des actes notariaux retrouvés, cette commande civile et privée demeure étrangère à toute adéquation entre fortunes parlementaires réelles et consommation culturelle ; de plus cette commande réduite aux chapitres de la représentation dans l'exercice honorable de la charge et de subsistance citadine ne put échapper à une certaine systématisation juridique que confirment les contrats d'entreprise, moyens de caution et de crédit, commodes sur le plan des recours mais bien trompeurs pour l'identité réelle des intervenants. Rajouter aussi à l'humeur égalitaire des conseillers, leurs discrétions organisées, et nous tenons là évidemment une société particulière pour une commande spécifique, limitée, complexe et réfractaire à toute idée de mécénat.

  • Titre traduit

    Parliament of Toulouse : the parlementary company at the "Grand siècle", profanes expressions of the private order (from 1610 to 1680 mainly)


  • Résumé

    After one half-century for significant university work, concerning the Parliaments of France and because research relating to the personnel of these institutions remains still very few, it seemed convenient to propose a reliable analysis of the cultural and artistic uses of a Particular legal oligarchy, limited to the only concept of order, in a space of dynamic and varied trades of art. It is thus here the parlementary company which is offered to our knowledge in a seventeenth century badly known, because ritually compared to the following which does not cease misleading dangerously. Therefore new, respectful criteria of mentalities passed, will try to determine the objective reality of the recourse to the goods and cultural or assimilated services, in a world between nobility and middle-class, subjected to many legal and social constraints. In spite of an eulogistic reputation which the multitude of the found notarial acts confirms which difficulty, this civil and deprived order remains foreign with any adequacy between real parlementiary fortunes and cultural consumption ; moreover, this order reduced to the chapters of the represnetation in the honourable exercise of the load and town subsistence could only escape a certain legal systematisation confirm the contracts of company, means of guarantee and credit, convenient in the field of the recourse, but misleading on the real identity of the speakers. To also add with the levelling mood of the advisers their discretions, organized and therewere hold obviously a particular company for a specific, limited and complex order, but very far off Maecenas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1005 f.)
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f. 951-977. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/BEAU
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1942
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.