Elus du monde et élus de Dieu : les familles de pouvoir et le haut clergé en Amérique centrale, 1753-1829

par Christophe Belaubre

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Bertrand.

Soutenue en 2001

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Pendant deux siècles, les Centraméricains ont cherché vainement à briser les chaînes de la désunion. Ces peuples supportnet aujourd'hui encore les conséquences de ces identités nationales inventées par des élites repliées sur elles-mêmes. Pourtant jamais ces hommes et ces femmes, "Elus du Monde", ne furent aussi près d'unir en une seule nation les peuples centraméricains que pendant l'expérience fédérale de 1823 à 1837. Ils étaient alors en position de réussir la pleine intégration des peuples indigènes et ladino dans un creuset national homogène susceptible de garantir une pleine indépendance et une plus grande prospérité. Pourquoi ont-ils échoué ? L'analyse pour cette période d'un corpus prosopographique des membres du haut clergé, les "Elus de Dieu", nous montre que quelques familles de pouvoir, s'appuyant plus particulièrement sur des réseaux clericaux portent une responsabilité très importante dans ce dénouement tragique. Notre démarche nous a amené à reconsidérer l'impact de la « seconde conquête de l'Amérique » par l'administration des Bourbons (le décalage entre les volontés de réforme affichées et des résultats qui, au lieu d'affaiblir l'Eglise, auraient conduit à sa plus grande centralisation et facilité sa prise de contrôle par quelques familles au moment de l'Indépendance). Par une révision minutieuse des rouages économiques qui permettaient le focntionnement de l'Eglise, nous expliquons comment un bloc idéologique conservateur, au sens gramscien, a pu se créer et provoquer de la part des élites provinciales le recours fatal à la guerre pour imposer leurs points de vue.

  • Titre traduit

    "Elus du Monde" and "Elus de Dieu" : families of power and high clery in Central America (1753-1829)


  • Résumé

    During two centuries, the Central Americans have tried unsuccessfully to break the chain of disunion. These people are still facing with the consequences of those national identities found out by elites retired within themselves. And yet, these men and women, "Elected of the World", have never been so near to unite the central american peoples into one nation than during the federal experience from 1823 to 1837. They were in a position to realize the full integration of indigenas and ladinos in a homogeneous melting pot that could assure a full independence and a larger prospeity. Why did they fall ? The analysis for the period of a prosopographical corpus of some members of high church, the "Elected of God", shows us that some power families, particularly relying on clerical nets, bear the heavy responsability of this tragic ending. Our methodology led us to reconsider the impact of the "second conquest of America" by the Bourbons administration (the gap between the will to reform and the result of it that, instead of making the Church weaker, would at the contrary have led to its greater centralisation and made easier its control by a few families at the time of Independence). By carefully reconsidering the economic wheels which made possible to the Church to operate, we are trying to explain how an ideologically conservative coalition, in a Gramscian meaning, could appear and produce the fatal use of war by provincial elites in order to dictate their point of view.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par l'Harmattan à Paris

Élus de Dieu et élus du monde dans le royaume du Guatemala, 1753-1808 : Église, familles de pouvoir et réformateurs bourbons


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 Vol. (528, 267 p.)
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 206-265

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut des hautes études de l'Amérique latine. Bibliothèque Pierre-Monbeig.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Élus de Dieu et élus du monde dans le royaume du Guatemala, 1753-1808 : Église, familles de pouvoir et réformateurs bourbons
  • Dans la collection : Recherches Amériques latines
  • Détails : 1 vol. (433 p.)
  • ISBN : 978-2-296-99633-5
  • Annexes : Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.