La transition dans les campagnes hongroises

par Olivier Letréguilly

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Michel Roux.

Soutenue en 2001

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    En préambule, La Méthode d'Edgar Morin aide à construire un référentiel épistémologique où l'approche géographique et pluridisciplinaire de questions aussi larges que la transition dans les campagnes hongroises apparaît pertinente. La transition est conçue comme le passage d'un système "socialiste" à un système "capitaliste", selon la définition qu'en donne Janos Kornai. L'étude privilégie le niveau d'organisation majeur de la transition, le niveau national. L'ancien système se défait d'abord sans que le nouveau soit encore constitué: cette période de "chrysalide" (1990-1994) est suivie de l'affirmation progressive d'un système post-socialiste ou�� se combinent héritages et éléments d'une économie de marché démocratique. La compréhension de la transition passe par un retour sur le système socialiste. L'exposé de la situation des campagnes hongroises à la fin de la période kadariste s'appuie sur l'étude des paysages ruraux, des rapports villes-campagnes, des politiques de développement territorial et du modèle agricole hongrois. Il est montré pourquoi la diversité rurale s'exprimait davantage au niveau local qu'au niveau régional. Le basculement démocratique marque une rupture décisive, d'où émerge un paysage politique profondément transformé. La géographie des éléctions législatives de 1990 révèle la réactivation d'ancien clivages régionaux, tempérée par la domination des nouveaux partis. L'étude de la question foncière, où convergent enjeux et processus politiques, économiques et sociaux, illustre la complexité de la transition. Une attention particulière est portée au dispositif législatif de la privatisation des terres et aux difficultés pratiques de sa mise en oeuvre. Le secteur agricole s'est trouvé affaibli par la volonté d'indemniser les victimes du régime socialiste. Enfin, une étude de cas illustre la transition au niveau local, et montre comment les questions de localisation et les dynamiques régionales gagnent en importance pour les sociétés rurales.

  • Titre traduit

    The transition in rural Hungary


  • Résumé

    First, The Method, by Edgar Morin, aids to construct an epistemological reference. Thus the geographical and multidisciplinary approach to the vast questions posed in The Transition in Rural Hungary seems pertinent. The transition is conceived as the passage from a Socialist to Capitalist System according to the definition given by Janos Kornai. The study privileges the main organisational level of the transition: the national level. The former system first un ravels before the new one is instituted. This "cocoon" period (1991-1994) is followed by the gradual emergence of the post-socialist system, where traditions and elements of capitalism are combined. To understand the transition it is necessary to examine the Socialist System. The analysis of the situation in rural Hungary at the end of the Kadarist Period is supported by the study of the rural landscape, the relations between the city and the countryside, the politics of territorial development and the Hungarian agricultural model. It is shown why rural diversity was more marked at the local than at the regional level. The Democratic upheaval marked a decisive change from which emerged a profoundly changed political landscape. The geographical repartition of the legislative elections of 1990 reveals the reawakening of old regional differences, tempered by the domination of the new parties. The study of the property question, with the convergence of political, economic and social process, illustrates the complexity of the transition. A particular study is given to the legislation concerning land privatisation and the difficulties of putting it into practise. The agricultural sector was weakened by the wish to compensate the vistims of the socialist regime. Finally, a case history illustrates the transition at the local level and shows how the questions of localisation and regional dynamics increased in signifiance for the rural society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (676 f.)
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 648-671

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3041
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.