Contribution à l'étude de l'accès lexical aux noms propres chez des adultes d'âges différents en situation de dénomination

par Muriel Evrard

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean-Luc Nespoulous.

Soutenue en 2001

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    D'après les études psycholinguistiques in vivo (par questionnaire) dédiées à la récupération des unités lexicales en mémoire, les noms de personnes seraient particulièrement difficiles d'accès par rapport aux autres types de noms propres et aux noms communs. Qui plus est, cet écart entre noms de personnes et autres catégories lexicales serait plus fort chez les gens âgés. Face au manque d'études in vitro (de laboratoire) visant à évaluer la validité de ces résultats, nous avons soumis à des sujets ± normaux α d'âges divers deux expériences in vitro de nature différente. Toutes deux nécessitent l'accès à des noms propres (noms de pays et/ou de célébrités) et à des noms communs (noms de fruits ou d'objets). La première repose sur une tâche de fluence verbale, la seconde sur une tâche de dénomination à partir de photographies, avec amorçage sémantique et phonologique. Les données recueillies étayent les conclusions des études in vivo. Que l'on considère le nombre de réponses correctes (expérience 1), les temps de réaction ou les taux de blocages lexicaux (expérience 2), les noms de personnes engendrent de moins bonnes performances que les autres types d'unités lexicales. Ce phénomène est plus accentué chez les gens âgés. L'expérience de dénomination avec amorçage ouvre en outre des perspectives pour tester une interprétation d'ordre cognitif de la difficulté relative de l'accès aux noms de personnes (Burke et al. , 1991).

  • Titre traduit

    Naming and lexical access to proper names in adults from different age-groups


  • Résumé

    According to psycholinguistic diary studies dedicated to the recovery of lexical units in the memory, names of people would be particularly difficult to recover compared to other kinds of proper names and to common nouns. Moreover, this difference between names of people and other lexical categories would be stronger for old people. Considering the lack of laboratory studies aiming at evaluating the validity of these results, we carried out two distinct laboratory experiments involving ± normal α subjects belonging to different age-groups. Both require an access to proper names (names of country and/or celebrities) and to common nouns (names of fruits or objects). The first experiment implies a task of verbal fluency, and the second one on a task of naming from photographs, with semantic and phonological priming. The data collected support the results of diary investigations. Wether one considers the number of correct answers (experiment 1), the reaction times or the rates of tip-of-the-tongue states (experiment 2), the names of people generate less good results than the other types of lexical units. This tendency is more massive for old people. Furthermore, the second experiment opens up prospects to test a cognitive interpretation of the relative difficulty to access the names of people (Burke et al. , 1991).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 368-12 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 289-320. Résumés en anglais et en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.