Permanence et mutations d'une famille au sein d'une communauté des Pyrénées catalanes : les Justafré de Las Illas, du XVIe au milieu du XIXe siècle

par Marc Justafré

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Brunet.

Soutenue en 2001

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La reconstitution généalogique des Justafré entre 1497 et 1841 confirme que cette famille est originaire de Las Illas, paroisse isolée des Pyrénées catalanes, à la frontière de la France et de l'Espagne. La prosopographie des individus masculins Justafré, du XVIe au XIXe siècle, montre leur expansion démographique et leurs évolutions socio-économiques, centrées sur les activités agro-pastorales et artisanales, dans les communautés du Roussillon et de la Catalogne périphériques de Las Illas. Jusqu'au milieu du XVIIe siècle, la communauté de Las Illas, composée de quelques rares tenanciers, est structurée autour de son église et de son seigneur. La Casa Justafré y est largement représentée et influente. Du déclin d'une lignée aînée émerge une lignée cadette dirigée par Michel Justafré (v. 1597-1672) qui concentre les terres, organise des alliances matrimoniales et exerce des fonctions seigneuriales et municipales. Du milieu du XVIIe à la fin du XVIIIe siècle, la communauté se structure et s'étoffe de nouvelles familles, qui, grâce à la désagrégation d'un domaine Justafré, créent le hameau de Las Illas. Le développement du mas Baille symbolise la notabilité et l'essor économique et social de la casa pairal Justafré. Il traduit aussi la réussite de la pratique successorale de l'hereter universal, qui maintient la permanence et l'intégrité du patrimoine familial et structure les familles souches de ces communautés catalanes. Après la Révolution, ce cadre traditionnel entre en mutation avec l'application du droit au partage égalitaire qui menace l'unité du bien. La famille doit s'adapter pour sauvegarder son patrimoine dans un contexte changeant. A Las Illas, toujours à la tête de cette communauté catalane relativement insoumise, la famille Justafré doit compter avec l'Etat français qui s'affirme de plus en plus dans la vie quotidienne, à l'exemple de la lutte menée contre la contrebande et le banditisme.

  • Titre traduit

    Permanence and changes in a family amongst a community in the Catalan Pyrenees : the Justafrés of Las Illas, from the XVIth to the middle of the XIXth century


  • Résumé

    The genealogical reconstitution of the Justafré family between 1497 and 1841 confirms that they are native of Las Illas, an isolated parish since 1659 in the Catalan Pyrenees between France and Spain. The prosopography of the male Justafrés, frome the XVIth to the XIXth century, shows their demographic and their socio-economic evolutions, based on farming, breeding and crafts, in the communities of Roussillon and Catalogne around Las Illas. As far as the middle of the XVIIth century, the Las Illas community, composed of a few land-holders, is structured around its church and its seigniory. La casa Justafré is a large part of it and plays an important role in it. There apperas a younger line of descendants who unite the lands, organize the weddings and hold seigniorial and municipal functions. From the middle of the XVIth century to the end of the XVIIIth century, the community organizes itself and enriches with new families, who, owings to the breaking apart of one of the Justafrés’ domains, buy the lands and create the hamlet of Las Illas. The development of the Baille farm-house shows the notability and the wealth of the casa pairal Justafré. The inheritance practice of the universal heir maintains the permanence and integrity of the family’s patrimony and structures the families in these Catalan communities. After the Revolution, this traditional frame changes when the right to equal sharing between heirs is enforced. Since this law threatens the unity of heritage, the family has to adapt to preserve its patrimony in these times of changes. In Las Illas, still the head of this rather unsubdued Catalan community, the Justafré family must take into account the French State which interferes in daily life, for example by fighting against smugglers and brigands.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (788 f.)
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f. 561-569

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2001 JUS
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.