Pratique de photographie et de videoscopie familiales dans la France contemporaine

par Colette Delage Chollet

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et historique

Sous la direction de Agnès Fine.

Soutenue en 2001

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'essor de la photographie, lié à l'expansion économique, a favorisé son approximation par les particuliers (démocratisation du portrait, pratique amateur). L'ethnologie a aussi utilisé la photographie puis le film (illustration, observation participante) avant de s'y intéresser en tant qu'objet d'étude. Cette recherche propose l'analyse de pratiques photo/vidéo familiales en France (1990-2000). L'état des travaux sur l'évolution récente de la famille et ceux relatifs aux pratiques de photographie familiale en situent les contextes. Outre les sujets des prises de vues, que représentent en elles-mêmes ces pratiques, quelles sont leurs relations avec les fonctionnements familiaux contemporains ? En quoi les pratiques photo/vidéo révèlent, traduisent, participent et/ou organisent des manières " d'être " en famille ? L'observation des corpus et l'analyse des pratiques photo/vidéo de 37 personnes, complétées par leurs commentaires, confirment la place centrale de " l'album " et son caractère sélectif mais saisissent aussi son rôle quant à la construction et la fragmentation du temps. Ces deux points expriment l'intention autobiographique de l'organisateur. L'analyse souligne également l'importance d'autres photographies non classées. L'intrication des rites familiaux et des rituels photo/vidéo lors de la constitution des alliances formelles et des unions libres et pour l'arrivée d'un enfant (naissance ou adoption) prouve que la photo/vidéo reflète/participe aux mutations familiales. Divorces, séparations, recompositions familiales ont des effets sur les pratiques. Celles-ci révèlent des attitudes actuelles au moment de la mort (" tabou " du corps mort) ainsi que les modalités de la gestion et de la transmission du patrimoine photographique familial. Déclenchant paroles et expression des affects, la photo/vidéo laisse ainsi paraître ses relations avec la mémoire individuelle et familiale.

  • Titre traduit

    Family uses of photography and video in contemporary France


  • Résumé

    The development of photography, a result of economic growth, has led to its appropriatio by individuals (trought the democratization of the portrait and amateur photography). Anthropologists also used photographs then films (for illustration as participant observers) before becoming interested in them as an object of study in their own right. This research proposes the analysis of family usesof photographs and video in France (1990-2000). Work carried out on recent developments in the family and that related to family uses of photography define its context. Besides the actual subject of the views taken, what do these uses represent in themselves, how are they related to the functioning of contemporary families ? To what extent do the use of photographs or video reveal, translate, participate in and/or organise ways of "being" part of a family ? Observation of the corpus, together with an analysis of the way 37 people use photographs/video, complemented by their commentaries, confirms the central position and selective nature of the "album", but also its role in the contruction and fragmentation of time. These two points are expression of autobiographical intention of the organiser. The analysis also underlines the importance of the other photographs which are not included in the album. The intermingling of family rites and photographic/video rituals on the occasion of formal marriage celebrations or unofficial ones, or on the arrival of a child (by birth or adoption) proves that photography and video reflect and are a part of changes in family arrangements. Divorce, separation, re-formed families, all these have had an effect on their use. The way they are used is revealing of current attitudes in the face of death (the corpse as "taboo" and also of how the family's photographic inheritance is managed and transmitted. It is thus, that photographs and video, by provoking speech and expressing affects, provide an insight into their link with individual and family memories.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 408 f.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 359-374. Résumés en anglais et en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.