Dynamiques de trois villes moyennes du sud Viet Nam : Can Tho, Da Lat et Nha Trang

par Viola Oehler

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Guy Jalabert.

Soutenue en 2001

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    En 1986, le gouvernement vietnamien lance une politique de réformes dont les principaux éléments sont une libéralisation économique, l’ouverture du pays aux étrangers et l'abolition des contrôles de mouvements de la population. Ces réformes ont profondément transformé la société et le territoire vietnamiens. Ho Chi Minh-Ville, qui polarise une grande partie de tous ces mouvements, s'est affirmée comme métropole économique du sud et du pays entier. Dans ce contexte général, objet de la première partie du présent mémoire, que deviennent les villes moyennes méridionales ? Dans une démarche comparative les villes de Can Tho, Da Lat et Nha Trang sont analysées d'abord dans leur environnement régional et dans leurs relations avec la métropole méridionale. La configuration territoriale régionale est fort différente pour chacune : Can Tho se situe dans le delta du Mékong, Da Lat est une station d'altitude sur les Hauts Plateaux centraux et Nha Trang est sise sur le littoral de la Mer de Chine méridionale. Leurs fonctions régionales sont variables, entre autres selon les relations qu'elles entretiennent avec Ho Chi Minh-Ville. Ensuite l'étude des fonctionnements internes de ces villes moyennes révèle les dynamiques qui transforment actuellement l'espace urbain. Ces dynamiques sont elles-mêmes expression du changement sociétal, marqué par un processus de stratification sociale. Enfin à travers la confrontation de toutes ces mutations citadines avec les pratiques de gestion urbaine – essentiellement aux mains d'un appareil politique et administratif lourd et à fonctionnement hiérarchique – et avec les visions futures urbaines, apparaissent la divergence des logiques qui opèrent aujourd'hui dans les villes moyennes. Bien qu'insuffisante pour une généralisation valable pour l'ensemble des villes de province, la comparaison des situations locales des villes de Can Tho, Da Lat et Nha Trang dans les années 1990 vise à clarifier la notion de ville moyenne dans le contexte vietnamien actuel.

  • Titre traduit

    Dynamics of three medium-sized cities in the south of Vietnam : Can Tho, Da Lat and Nha Trang


  • Résumé

    In 1986, the Vietnamese government introduced a reform policy known as Doi Moi. Its most important elements are an economic liberalization, the opening of Vietnam to foreigners and the suppression of control on peoples' movements. These reforms have profoundly changed Vietnamese society and territory. Polarizing a great deal of these recent movements, Ho Chi Minh-City has emerged as the economic metropolis of the south of Vietnam as well as of the entire nation. In this new general setting, which is further specified in the first part of this study, what is the development of the medium-sized cities in the south of Vietnam ? In a comparative approach, the cities of Can Tho, Da Lat and Nha Trang are first analysed with regard to their regional environment and their relations with the southern metropolis. The regional territorial configurations are very different : Can Tho lies in the Mekong delta, Da Lat is a mountain resort in the Central Highlands and Nha Trang is a coastal city on the South China Sea. Their regional functions are variable, depending also on their relationship with Ho Chi Minh-City. Next, the examination of their internal functioning reveals the dynamics currently transforming the urban space. These dynamics themselves are the expression of urban social change, marked by a social stratification process. Finally, the confrontation of these urban transformations with the urban management practices – concentrated essentially in the hands of a complicated and hierarchical administrative and political machine – and with the future urban visions, shows the differences of logics operating currently in these medium-sized cities. Even though the three presented case studies are hardly sufficient for a generalization extendable to all Vietnamese provincial cities, the comparison of the local situations in Can Tho, Da Lat and Nha Trang aims at clarifying the term of “medium-sized city” in the present Vietnamese context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 491 f.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f. 453-474

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre interdisciplinaire d'études urbaines. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3019
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.