Enjeux socio-économiques du maraîchage en zone de plantation : le cas de la tomate dans la région du Centre-Est de Côte d'Ivoire

par Laurence Tujague

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Yves Guillermou.

Soutenue en 2001

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L’évolution de l’organisation sociale Agni ainsi que les étapes migratoires ont accompagné l’émergence et le développement du système de plantation. Par la suite, l’augmentation de la population abidjanaise a engendré l’expansion des cultures vivrières commerciales. Aujourd’hui les changements socio-économiques et plus particulièrement les difficultés qui se manifestent en économie de plantation dans le Centre – Est constituent des conditions à un processus de diversification agricole. Entre tradition et modernité les conditions d’appropriation et d’utilisation des terres et de la main-d’œuvre engagent de nouveaux acteurs sur les plantations et de nouveaux enjeux socio-économiques. De nouvelles conditions et contraintes de production apparaissent pour les exploitants qui cherchent à cultiver les tomates. Le coût des intrants et les difficultés qui se manifestent au niveau de la mise en marché des tomates, engendre des systèmes de production hétérogènes et une production irrégulière. Une typologie des exploitations productrices de tomate classées en fonction des pratiques identifiées à partir des résultats technico-économiques, des contraintes, des ressources et enfin les affectations de revenu, a mis en évidence les inégalités entre les différents exploitants. Les paramètres socio-démographiques (sexe, âge, lieu d’origine) se sont avérés particulièrement pertinents pour distinguer les finalités et les logiques des différents producteurs. L’étude de ces logiques nous a par ailleurs permis de considérer que les producteurs appréhendent différemment la notion d’autonomisation sociale et économique. Les rapports de pouvoir traditionnels se reproduisent dans la culture de tomate et se manifestent au niveau de l’accès aux bas-fonds.

  • Titre traduit

    Social-economical stake in cocoa and koffee area. The example of tomato in the Centre – East in Ivoiry Coast


  • Résumé

    The evolution of Agni social organization and the migration sustained the emergency and the growth of cocoa field. Later the growth of abidjanais population engendered the expansion of commercial croups. Today the social-economical change and especially the difficulties of economical cocoa in the Centre – East, provoke an agricultural diversification. Between tradition and modernity, owner ships and utilization conditions of lands and labour, engage new actors in cocoa field. Thus appear the new production constraints and conditions to farmers who look for cultivate tomato. The coast of inputs and commercial difficulties, lead heterogeneous system and irregular output. A typology of tomato producing far classified according to practice identified from the technico-economical characteristics from the constraints, from the resources and from using of resources, has shown the differences between farmers. The social-demographic characteristics (sex, age and origin) are interesting to classify the goals and rationale of different farmers. The study of the rationales helped us to understand that the farmers have a different self-determination. The traditional power process can been seen in production of tomato and to access to low lands.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (337, [90] f.)
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f. 329-338

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.