Les Grecs de Turquie : processus d'extinction d'une minorité de l'âge de l'Etat-nation à l'âge de la mondialisation : 1923-2001

par Samim Akgönül

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Paul Dumont.

Soutenue en 2001

à Strasbourg 2 , en partenariat avec Université Marc Bloch. UFR des sciences historiques (Strasbourg) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Juridiquement parlant, la minorité grecque de Turquie existe depuis le Traité de Lausanne signé en 1923. A cette date les Grecs d'Istanbul, ainsi que les Grecs des deux îles se trouvant à l'embouchure des Dardanelles, Gökçeada et Bozcada (Imvros et Ténédos) ont eu le droit de rester en Turquie alors que les autres Grecs, d'Asie Mineure principalement, ont été échangés avec les musulmans de Grèce. . .

  • Titre traduit

    Greeks of Turkey : process of the extinction of a minority from the age of the Nation-State to the age of the globalisation,1923-2001


  • Résumé

    Juridically speaking, the Greek minority of Turkey exists since the Treaty of Lausanne signed in 1923. At this date the Greeks of Istanbul and of Gökçeada and Bozcada (Imvros and Ténédos) had the right to remain in Turkey whereas the other Greeks, of Asia Minor mainly, were exchanged with the Moslems of Greece. . .

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par L'Harmattan à Paris et par Bruylant-Academia à Louvain-la-Neuve

Les Grecs de Turquie : processus d'extinction d'une minorité de l'âge de l'État-nation à l'âge de la mondialisation (1923-2001)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (755 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.649-735. Index

Où se trouve cette thèse ?