Jean-Luc Godard,philosophe du langage : "le cinéma comme passage entre éclosion de l'invisible et expression de l'indicible"

par Anouk Schoellkopf

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Daniel Payot.

  • Titre traduit

    Jean-Luc Godard, philosopher of language : Cinema as a passage between the opening out of the invisible and the expression of the not-speakable


  • Résumé

    Le monde est-il ma représentation ? Suis-je ce langage que je parle ? Les rapports entre ontologie et langage en sont arrivés au point où une porosité et une inconfortable indissociation voisinent avec l'irréconciliable brèche qui persiste à les séparer.


  • Résumé

    Is the world my representation ? Am I this langage that I speak ? The relations between ontology and language have come to the point where a porosity and an uncomfortable indissociation coexist with the irreconciliable breach that continue to separate them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 417 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f.405-410. Filmogr.f.411-413

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2001
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : M.500.732,2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.