Frontières de sujets, frontières de langues : l'expérience subjective du passage

par Jean-Marie Prieur

Thèse de doctorat en Psychologie. Sciences du langage

Sous la direction de Andrée Tabouret-Keller.

Soutenue en 2001

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    La thèse présentée se propose d'explorer différents nouages de la subjectivité et du langage dans une perspective freudienne, c'est-à-dire autrement que ne le ferait une linguistique de l'énonciation ou une sociolinguistique des représentations et des images linguistiques. C'est ce à quoi se consacre la première partie à travers l'approche de ces expériences fondamentales que sont pour l'être parlant la migration, la conversation ordinaire, le rêve, l'appropriation d'une langue étrangère, la psychose. L'accent est mis sur la nécessaire prise en compte d'une pluralité linguistique et culturelle dans la structuration de la subjectivité, soit, sur l'hétérogénéité des identifications qui travaillent par leur interaction au devenir des sujets. Il semble alors pertinent de considérer la subjectivité comme une tension, une circulation ou encore une disjonction entre plusieurs traits linguistiques, discursifs, culturels, éventuellement en contradiction. Sujets entre les langues ou les usages d'une langue, échangeurs et passeurs entre diverses langues ou registres linguistiques, s'inscrivant dans une expérience de mobilité et de déplacement à l'intérieur d'une géographie linguistique et symbolique hétérogène, où ils font l'épreuve d'une discontinuité de positions subjectives et qui autorise des saisies différentes de la réalité par la coexistence et la combinaison d'univers symboliques différents. Là où Bakhtine réservait la notion de "polylogisme" à la langue, "dans son développement socialement contradictoire" ou au discours dans "l'interaction verbale concrète", Freud autorise à en faire une condition de la subjectivité. La littérature n'est-elle pas mise en scène de cette hétérogénéité ? Au sens où l'écriture peut être confrontation à une diversité de langues, de voix, de registres de langues, de registres énonciatifs. . .

  • Titre traduit

    Limits of languages and subjects : the subjective experience of crossing


  • Résumé

    This thesis intends to explore different "knottings" of language and subjectivity in a Freudian perspective. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 315 f.-[2] f. d'errata
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.300-315. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de psychologie et des sciences de l'éducation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001 PRIEUR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.