Evaluation quantitative et qualitative du swing du joueur de golf

par PANG HWAN NO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de CHARLES KOPP.

Soutenue en 2001

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette etude vise a fournir un ensemble systematique et utile de donnees pour l'entrainement des golfeurs. Elle s'appuie sur la comparaison de facteurs physiologiques et cinematiques chez les debutants et chez les joueurs confirmes. Un systeme de mesure de l'impact a ete concu afin de suivre la trace du mouvement de la tete du club. Les signaux eog et emg furent analyses en tant que facteurs physiologiques, tandis que les mouvements de la tete et de l'epaule gauche des joueurs le furent en tant que facteurs biomecaniques. Les conclusions tirees de cette etude sont les suivantes : les mouvements oculaires des joueurs confirmes ne varient guere du fait de leur concentration tout au long du deroulement du swing. Ces joueurs confirmes parviennent a une efficacite maximale en utilisant les muscles appropries immediatement avant et apres l'impact. Les debutants, quant a eux, produisent une activite musculaire intense au moment de la preparation du coup, laquelle provoque une depense d'energie inutile. L'eeg a revele des differences entre les hemispheres cerebraux droit et gauche au cours du swing ; les aires motrice et spatiale du cortex presentent elles aussi des differences significatives. Le releve des traces des tetes de club peut s'averer une aide precieuse pour l'entrainement des golfeurs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 90 p.
  • Annexes : 120 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.