Les dispositifs des décisions judiciaires civiles

par Françoise Perret-Richard

Thèse de doctorat en Droit privé. Procédure

Sous la direction de Marie-Claire Rivier.

Soutenue en 2001

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    Loin d'orienter, comme le veut un certain courant contemporain, vers la recherche de procédés d'évitement du tribunal, l'étude des dispositifs des décisions judiciaires civiles, sous l'angle de l'action, celle du juge qui prend la décision, véritable moteur de l'action en justice au service des justiciables, conduit à une réflexion sur leur origine et leur nature pour mieux comprendre leur fonction. Si l'histoire a donné un sens au dispositif d'une décision judiciaire civile, la nouvelle rédaction de l'article 455 du Nouveau Code de procédure civile a rationalisé la lecture de la décision, centrée dans un premier temps, sur le seul dispositif, pour être axée, dans un second temps, sur les motifs venant à son soutien. Parce qu'il lui est demandé de donner la solution du problème posé, le juge doit "dire le droit" et tirer les conséquences de ce dire pour le rendre utilisable, les parties ne pouvant se satisfaire d'une déclaration de principe. Analysé comme un acte, partie structurellement autonome de la décision (Première partie) ayant seul autorité de la chose jugée, le dispositif offre une grande variété d'énoncés décisionnels lesquels, approchés comme actes de langage, présentent une valeur "performative" réelle par la certitude de la réponse qui se doit d'être parfaite. Mais parce qu'il est la partie active de la décision, ce dispositif ne peut agir que matérialisé dans un titre, dont la force doit assurer la mise en œuvre de l'acte, par l'exécution de la décision. L'autonomie fonctionnelle du dispositif-titre (Deuxième partie), seul destiné à circuler, révèle dès lors la dimension économique de l'outil décisionnel.

  • Titre traduit

    The measures of civil judicial decisions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (595 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.525-574. Index p.575-588

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre de recherches critiques sur le droit. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.