Etude structurale de protéines par résonance magnétique nucléaire : application à la beta-lactoglobuline et la lipocaline lacrymale

par Guillaume Chapdelaine

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Daniel Davoust.

Soutenue en 2001

à Rouen .


  • Résumé

    La BLG et la LCN1 sont deux protéines présentes respectivement dans le lait et dans les larmes. Elles appartiennent à la superfamille des lipocalines, protéines de transport de ligands hydrophobes. La béta-lactoglobulne (BLG) est la lipocaline la plus connue et étudiée d'un point de vue structural. Une étude RMN a été mis en place pour apporter des renseignements sur le comportement dynamique de la protéine en solution et lors de la liaison avec le ligand. Malgré la mise au point d'un protocole de solubilisation des corps d'inclusion lors de son expression dans E. Coli, la faible solubilité de la BLG caprine ne nous a pas permis de poursuivre son étude RMN. La lipocaline lacrymale (LCN1) possède une analogie de séquence et de fonction avec la beta-lactoglobuline (BLG). Sa structure n'est pas encore connue. Ainsi, il nous a semblé intéressant d'étudier la structure et le comportement en solution de la LCN1 à l'aide de logiciels bioinformatiques et de diverses techniques spectroscopiques (dichroi͏̈sme circulaire, fluorescence, spectrométrie de masse et RMN) en s'apuyant sur l'ensemble de l'étude structurale de la BLG. Nous avons aussi pu montrer une analogie de structure entre les deux protéines. Une trop grande flexibilité de la protéine en solution a fortement diminué la sensibilité des expériences de RMN 3D qui n'ont pu aboutir. Ce travail a mis en évidence l'importance de la préparation biochimique de l'échantillon et la place prépondérante de toutes les techniques spectrales dans l'étude structurale des protéines.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (238 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 278 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01/ROUE/S046
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 01/ROUE/S046
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.