Synthèse de composés gem-difluorés d'intérêt biologique

par Stéphane Marcotte

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Christian Féasson.

Soutenue en 2001

à Rouen .


  • Résumé

    In this work, we describe the synthesis of diverse gem-difluorinated compounds of biological interest. We first performed the synthesis of α,α-difluoro-β-aminoacid and 3,3-difluoroazetidin-2one with high enantiomeric excess. Thèse were obtained via a Reformatsky type reaction on chiral imines derived from optically pure aminoalcohol. Secondly, we developed access to new 2' and 3' difluoromethylnucleosides. Various nucleosides were synthetized starting from furanoid glycal and their biological activity was evaluated. Finally, we explored different routes to gem-difluoro-C-glycosides. We obtained analogs of D-galactose and L-idose having a CF2 on the anomeric position. These compounds can be précursors of non hydrolysable difluorinated glycopeptides


  • Résumé

    Dans notre travail, nous décrivons la synthèse de divers composés gem-difluorés d'intérêt biologique. Dans une première partie, nous avons réalisé la synthèse de β-aminoacides-α, α-difluorés et de 3,3-difluoroazétidin-2-ones avec des excès énantiomériques élevés. Ceux-ci sont obtenus par une réaction de Réformatsky sur des imines chirales dérivés d'aminoalcools optiquement purs. Dans une seconde partie, nous avons développé des méthodes d'accès à de nouveaux nucléosides difluorométhylés en position 2' et 3'. De nombreux nucléosides ont ainsi été synthétisés à partir de glycal et leur activité biologique a en partie été évaluée. Enfin, nous avons exploré diverses voies pour l'accès aux gem-difluoro-C-glycosides. En particulier, nous avons obtenu des dérivés du D-galactose et du L-idose comportant un groupe CF2 en position anomérique. Ces composés peuvent être vus comme des précurseurs de glycopeptides difluorés non hydrolisables.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (223 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 139 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01/ROUE/S030
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 01/ROUE/S030
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.