Étude de l'implication de l'IL-1β, de l'IL-6 et de TRANCE sur le développement des ostéoclastes et la résorption osseuse

par Roland Blanque

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire appliquée à la pharmacologie

Sous la direction de Claudine Soria.

Soutenue en 2001

à Rouen .


  • Résumé

    Le renouvellement osseux est un processus physiologique qui permet grâce à un équilibre entre la résorption et la formation de maintenir la structure osseuse. Ce processus fait intervenir deux types de cellules :les ostéoblastes responsables de la formation de la matrice osseuse et de sa calcification ; et les ostéoclastes responsables de la résorption osseuse. Lors de la carence œstrogénique, la modification de l'expression d'un grand nombre de facteurs (dont les cytokines) dans le micro-environnement osseux, déséquilibre la balance résorption/formation en faveur de la perte osseuse. Pour lutter contre cette perte osseuse post-ménopausique, nous avons analysé les différents protagonistes impliqués dans l'activation des ostéoclastes. Nous avons montré que l'IL-1β et l'IL-6, cytokines décrites pour leur action inductrice de la perte osseuse, ne jouaient pas un rôle majeur. En revanche, le contact indispensable entre les ostéoblastes et les ostéoclastes laissait présager la présence d'une molécule membranaire responsable de l'ostéoclastogenèse. La découverte de cette protéine TRANCE (RANKL) nous a semblé un axe de recherche intéressant. Nous avons montré par la suite que le TRANCE présent à la surface des précurseurs des ostéoclastes (les monocytes) permet leur différenciation jusqu'au stade d'ostéoclastes matures et cette liaison peut être modulée par l'ostéoprotégérine ( récepteur leurre). Ainsi l'inhibition de la liaison TRANCE-RANK est une approche thérapeutique intéressante pour lutter contre l'ostéoporose post-ménopausique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (165 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 228 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01/ROUE/S027
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 01/ROUE/S027
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.