Codes et interpretations

par YANNICK GUESWET

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de JEAN MERAUD.

Soutenue en 2001

à Rouen .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les travaux presentes dans ce memoire se situent dans le cadre de la theorie des codes a longueurs variables. Nous introduisons deux nouvelles classes de codes : celle des codes a delai d'interpretation fini et celle des codes adjacents. Nous montrons que ces codes satisfont une extension au theoreme du defaut. Nous montrons egalement l'equivalence entre la notion de maximalite dans la classe des codes a delai d'interpretation fini et celle de maximalite dans la classe des codes en general pour les codes a delai d'interpretation fini coupants. Nous proposons en outre deux methodes de completions : l'une permet de completer tout code a delai d'interpretation fini coupant en un code a delai d'interpretation fini maximal et l'autre permet de completer tout code synchronisant en un code maximal et synchronisant. Ces deux methodes preservent la rationalite des ensembles. Nous nous interessons dans un dernier temps aux codes denses : nous montrons qu'il n'y a pas equivalence entre la maximalite dans la classe des codes circulaires et la maximalite dans la classe des codes dans le cas des codes circulaires denses. Enfin, nous donnons une methode permettant de completer tout code bifixe coupant et non maximal en un code dense, bifixe, maximal dans la classe des codes bifixes et non maximal dans la classe des codes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 174 p.
  • Annexes : 59 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01/ROUE/S019
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.