Didactique de la documentation : quel savoir de la documentation au collège ?

par Muriel Frisch

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean-Pierre Astolfi.

Soutenue en 2001

à Rouen .


  • Résumé

    La problématique de ce travail vise les documentalistes de collège qui malgré la création du Capes de documentation en 1989 connaissent encore des problèmes de considération, d'identité. La documentation n'étant toujours pas perçue comme une discipline à part entière. L'enjeu de ce travail est d'aider les documentalistes à sortir de ces problèmes d'identification, et, de démontrer que la documentation ou l'information-documentation est une discipline à part entière, en la caractérisant comme discipline extraordinaire et en l'installant comme discipline scolaire. Dans la première partie, nous étudions sa genèse, avec une présentation historique et épistémologique de celle-ci : l'analyse de la question de son origine, l'observation de ses possibles mutations, la détermination et l'analyse de ses concepts essentiels et de leur évolution, la mise en évidence d'une pratique sociale de référence : l'activité documentaire, pour construire la documentation comme discipline scolaire. Dans la deuxième partie, nous analysons l'histoire de la "discipline scolaire", les problématiques fondamentales auxquelles elle s'est heurtée ainsi que les raisons essentielles de son entrée à l'école. Dans la troisième partie, nous situons la documentation dans l'ensemble des configurations originales des diverses disciplines du second degré. Nous l'avons plus particulièrement confronté à deux disciplines que l'on sentait proches d'elle par certains aspects que nous avons analysés, comme l'EPS et le français. Dans la quatrième partie, nous analysons la place qu'elle occupe dans "les nouveaux programmes", sortis en 1996, en vigueur jusqu'aux éventuelles nouvelles directives données par le nouveau ministre de l'éducation nationale Jack Lang, et remarquons à quel point ceux-ci négligent le processus d'apprentissage qu'une recherche documentaire et informationnelle nécessite, laissant de côté du même coup ce qui est au cœur de la problématique de l'autonomie. Dans la cinquième partie, nous analysons quelle transposition voire contre-transposition doit effectuer la documentation pour bâtir cette éducation documentaire et informationnelle. La transposition s'appuyant à la fois sur des concepts spécifiques, sur une posture spécifique, sur des pratiques expertes ; la contre- transposition s'effectuant elle dans la prise en compte des pratiques des enseignants-documentalistes et les activités.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (334, 50 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 319 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen Normandie. Service commun de la documentation. Section Lettres-Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : V5992/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001ROUEL397
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.