Orients de nos mémoires : le fantasme de l'exotisme et le spectre du fanatisme, figures émergentes des représentations médiatiques et photographiques contemporaines de l'Orient musulman dans la presse écrite française

par Marc Potel

Thèse de doctorat en Sciences de l'information

Sous la direction de Alain Calmes.

Soutenue en 2001

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Le traitement journalistique de la révolution iranienne initiée par Khomeiny en 1979 et l' " affaire des foulards de Creil " en 1989 est symptomatique des stéréotypes véhiculés sur l'Orient dans les médias et en particulier la presse écrite française. Les photographies et les articles publiés pendant cette période (1979-1995) et se rapportant à ces deux événements enferment les représentations de l'Orient, selon une continuité historique, dans deux figures emblématiques : le fantasme de l'exotisme et le spectre du fanatisme. Ce processus de construction et de représentation résulte à la fois d'un inconscient collectif et d'une culture professionnelle des journalistes fondée sur le mythe de l'événement comme réalité objective. Les représentations contemporaines occidentales de l'Orient s'enracinent dans un champ de références qui, des Croisades, autre mythe fondateur des clivages Orient-Occident à l'instrumentalisation de l'Islam, continuent de façonner ces images de l'Orient. Depuis ce mythe des Croisades omniprésent dans les médias, écrivains voyageurs, peintres, photographes, anthropologues, ont produit, accumulé, transmis, nombre de références dont les journalistes s'inspirent aujourd'hui encore pour traiter l'information se rapportant à la révolution iranienne et aux affaires du foulard. Avec la production de cette imagerie orientale, l'imaginaire occidental nous révèle un Orient fondamentalement binaire. Il réussit à dissocier pour mieux les opposer sa dimension fantasmatique exacerbée dans le mythe des Mille et Une Nuits et la menace du fanatisme islamiste. L'image de la femme orientale est à cet égard éloquente : le degré de dévoilement ou d'envoilement fait basculer les représentations tantôt dans l'expression du fantasme avec ses visions érotiques de l'Orient réservées aux publicités des industries de luxe, ou bien dans celui du fanatisme avec la publication de photographies de femmes voilées, témoignages de l'inexorable avancée d'un Islam intolérant et conquérant dont nous repérons la diffusion dans les espaces des journaux dédiés aux informations.

  • Titre traduit

    Oriental memories : fantasy of exoticism and the psectre of fanaticism, emergent illustrations of media representations and contemporary photographs of the Moslem Orient in the French press


  • Résumé

    Journalists treatment of the Iranian revolution brought about by Khomeiny in 1979 and the " Creil Islamic shawl affair " in 1989 are symptomatic of stereotypes concerning the Orient in the media and in particular in the French press. Photographs and articles published during this period (1979-1995) with reference to these two events and in accordance with historical events, confine the portrayal of the Orient to two emblematic illustrations : fantasy of exoticism and the spectre of fanaticism. A collective unconscious and a professional culture of journalists based on the myth of the event as an objective reality result in this process of construction and representation. Contemporary portrayals of the Orient which take root in various origins, from the Crusades, another myth founded in the division EAST-West, to the instrumentation of Islam, continue to shape the images of the Orient. Since the Crusade myth which is omni-present in the media, writers, travellers, painters, photographers, anthropologists have produced, accumulated and transmitted a number of references which have inspired journalists even today to deal with information concerning the Iranian revolution and the Islamic shawl affair. With the production of this oriental imagery, the Western make-believe reveals a fundamentally binary Orient. It manages to disassociate its exaggerated dimension in One Thousand and One Nights and the menace of the fanatical Islamist in order to pit them against each other. In this regard, the image of the oriental woman is meaningful : the degree of unveiling or veiling overbalances the portrayal sometimes in the expression of fantasy with its erotic visions of the Orient limited to the luxury industry's advertisements or sometimes in the fantasy of the publication of photographs of veiled women, evidence of the inevitable advance of an intolerant and conquering Islam which we discover in the daily newspapers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (328 p.-[8 f].)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2001/106

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001/REN2/0051
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.