Recherches sur les origines de la légende d'Erec et d'Enide : essai de synthèse

par Mi-Sun Lee

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Claude Lozac'hmeur.

Soutenue en 2001

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Ce travail s'efforce de mettre en lumière l'origine de la légende d'Erec et d'Enide par l'étude comparée de l'Erec de Chrétien de Troyes et du mabinogi gallois de Gereint. Si la ressemblance frappante entre les deux récits pose la question de l'origine de la matière arthurienne de manière cruciale, par ailleurs le fait que l'Erec de Chrétien soit considéré comme le premier roman arthurien confère au débat un caractère stratégique. En nous intéressant d'abord à la manière dont s'est construit historiquement le débat, nous avons analysé les fondements et les implications des deux principales hypothèses émises depuis plus d'un siècle, l'une considérant Erec comme le modèle de Gereint, l'autre supposant une source commune aux deux oeuvres. Ensuite, nous avons mis à profit les recherches récentes de Rachel Bromwich et de Roger Sherman Loomis pour alimenter l'hypothèse de la source commune : en introduisant un élément d'origine armoricaine, le lai breton de Waroc et Gwened, ces recherches ont contribué à étendre les termes du débat, traditionnellement limité à l'alternative entre origine celtique et origine continentale. Enfin, par l'analyse systématique des motifs dans les épisodes principaux, nous nous sommes éfforcée d'apporter des réponses claires quant à la configuration de cette source commune, en passant au crible les arguments majeurs apportés par les critiques. In fine, cette recherche nous a permis de retracer dans ses grandes lignes le processus de formation de la légende d'Erec et d'Enide, depuis ses origines jusqu'au roman de Chrétien et au mabinogi de Gereint.

  • Titre traduit

    Studies on the origins of the legend of Erec and Enide


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This work attempts to shed light on the origin of the legend of Erec and Enide through the comparative study of Chrétien de Troyes' Erec and the Welsh mabinogi of Gereint. The striking resemblance between both narratives raises the question of the origin of the Arthurian romance lends a strategic slant on the debate. Focusing first on the way the debate has taken shape historically, we have analysed the foundations and the implications of the main two hypotheses that have been predominant for over a century, with one critical trend considering Erec as the model for Gereint while another postulated a common source to both works. Then, we took advantage of Rachel Bromwich and Roger Sherman Loomis'recent research to sustain the hypothesis of the common source by bringing forward an Armorican element -the Breton lay of Waroc and Gwened- this research has helped widen the terms of a debate which had traditionally been limited to the alternative between either the Celtic or the continental origin. Finally, through the systematic analysis of patterns in the main episodes, we have attempted to give clear answers as regards the configuration of this common source, carefully examining the main arguments developed by critics. In fine, this research has enabled us to outline the process of formation of the legend of Erec and Enide, from its origin up to Chrétien's romance and the mabinogi of Gereint.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (373 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 356-373

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2001/94
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.