Stress oxydatif, exercice de sprint et lactate

par Carole Groussard

Thèse de doctorat en Sciences de la vie. Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Arlette Delamarche.

Soutenue en 2001

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Numerous studies over the past few decades have demonstrated that aerobic exercise, if strenuous enough, induces an oxidative stress. Several factors may be involved in this free radical generation during aerobic exercise but the most important during such exercise is the important increase in oxygen consumption. Yet the effects of sprint anaerobic exercise on oxidative stress markers have not been fully clarified. Few studies have investigated this hypothesis and the existing data in humans are conflicting. Thus, the main purpose of this study was to detect an oxidative stress in human blood after a very brief and intense cycle-sprint exercise (the Wingate test) by measuring plasma lipid peroxidation markers (serum lipid radicals detected by ESR spectroscopy and plasma TBARS) and blood antioxidant system (SOD, GPx, GSH, uric acid and vitamin status). Lactate effect on free radical production and dietary antioxidant intake on oxidative stress induced by acute or chronic exercise will also be examinate. This study indicates that sprint anaerobic exercise increases lipid radical production and alteres the antioxidant status. However plasma TBARS is not a suitable marker in such exercise. Moreover, this study provides evidences that lactate ion, which is produced in a great amount during sprint exercise, may act as a good antioxydant. In vitro, it has been demonstrated to directly scavenge O2°- and °OH. Analysis of the daily antioxidant vitamin intake indicates a deficiency in antioxidant vitamin intake. This deficiency may be one explanation for the low plasma non-enzymatic antioxydant status observed at rest and may contribute to the alteration in plasma non-enzymatic antioxidant status in response to acute exercise. Finally, it seems that a low plasma non-enzymatic antioxidant status at rest increases the risk of chronic oxidative stress at rest, expecially in subjects who exibit a high phisical fitness level.

  • Titre traduit

    Oxidative stress, sprint exercise and lactate


  • Résumé

    De nombreux travaux ont démontré que l'exercice aérobie prolongé et exhaustif peut induire un stress oxydatif pour l'organisme (Dillard et coll. , 1978, Lovlin et coll. , 1987). Le principal facteur responsable est l'augmentation importante de la consommation d'oxygène dont une partie est déviée vers la formation d'espèces radicalaires. Les données concernant les effets d'un exercice bref et intense sollicitant le métabolisme anaérobie sont, chez l'homme, très rares et ne permettent pas de conclure (Marzatico et coll. , 1997, Ortenblad et coll. , 1997). L'objectif de ce travail est d'étudier l'effet d'un exercice bref et intense de 30-s (l'épreuve de Wingate) sur les marqueurs du stress oxydatif (radicaux lipidiques et TBARS) et sur le système sanguin antioxydant (SOD, GPx, GSH, acide urique et statut vitaminique). Il précise également le rôle du lactate dans l'apparition du SO induit par l'exercice ainsi que l'importance d'un apport satisfaisant en antioxydants dans la prévention du stress oxydatif induit par l'exercice aigu ou chronique. Ce travail montre qu'une épreuve de Wingate entraîne un stress oxydatif caractérisé par une surproduction de radicaux lipidiques et une altération du statut antioxydant sanguin. Le MDA, marqueur de la péroxydation lipidique classiquement utilisé dans l'exercice aérobie, n'est pas un bon indicateur du SO, dans ce cas. Le lactate, produit en grande quantité dans ce type d'exercice, n'intervient pas dans l'apparition des radicaux lipidiques puisqu'il exerce, in vitro, un effet antioxydant en piègeant l'anion superoxyde et le radical hydroxyle. Ce travail rapporte une carence d'apport en antioxydants dans la population sportive. Ces carences d'apport pourraient expliquer les faibles concentrations plasmatiques d'antioxydants non-enzymatiques observées, au repos, chez les sportifs et pourraient contribuer à accentuer l'altération du statut antioxydant plasmatique non-enzymatique, en réponse à l'exercice. Ce travail suggère enfin que l'altération du statut antioxydant plasmatique majore le risque de SO chronique au repos, et cela d'autant plus que l'aptitude physique des sujets est élevée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (218 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 191-218

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.