Comparaison de différentes méthodes d'exercice musculaire dans le cadre de la prévention des effets du vieillissement chez la femme

par Thierry Paillard

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Philippe Dupui et de Paul Delamarche.

Soutenue en 2001

à Rennes 2 en cotutelle avec Toulouse 3 .


  • Résumé

    Elderly subjects and allow them to prevent the risk of falling. The aim of this study was to appreciate the efficiency of combining electrostimulation and stair climbing. Three groups of elderly women performed a different training programme (4 sessions a week for 6 weeks) : one group practised stair climbing (SC), one group electrostimulation (ES), and the last group combined the two activities (SC+ES). The body composition (lean and fat mass and bone mineral density (BMD), the muscular strengh of the knee extensor, and the postural kinetic capacities (static and dynamic equilibrium and spatio-temporal characteristics of walking) were measured before and after the training period. As for the results, at the end of the progfamme, none of the groups showed any difference in the body composition. However, the SC+ES group showed a more significant increase of its BMD of the femoral neck and of the legs than the other groups. The maximal strengh of the knee extensor increased in the same proportion in the three groups. However the SC+ES group seems to have increased more than the others its capacity in maintaining for a longer time a dynamic muscular contraction at low speed. The postural kinetic activities were only slightly altered. Only the strategy of equilibration did improve in the three groups (the part of the head acting as a shock absorber more significantly). Whatever the technique used a muscular strenghening programme on a short period could induce positive neuro-muscular adaptations in ederly women. However, it would not result in any significant modification of the body compositions or of the postural-kinetic activities.


  • Résumé

    L'activité de montées d'escalier et l'électrosimulation améliorent les capacités fonctionnelles des sujets âgés et permettent à ceux-ci, en filigrane, de lutter contre leur risque de chute. L'objectif de ce travail était d'évaluer l'efficacité de la surimposition de l'électrosimulation à la montée d'escalier. Trois groupes de femmes âgées ont réalisé un programme d'activité physique (6 semaines, 4 séances hebdomadaires) différent : groupe montées d'escalier (ME), groupe électrosimulation (ES), groupe combinant les 2 activités (ME+ES). La composition corporelle (masse maigre et grasse et densité minérale osseuse (DMO), la force musculaire des extenseurs du genou et les capacités posturo-cinétiques (équilibres statique et dynamique et caractéristiques spatio-temporelles de la marche) ont été évaluées avant et après la période d'entraînement. A l'issue du programme, au plan des résultats, la composition corporelle n'a évolué pour aucun des groupes. Cependant, le groupe ME+ES a davantage augmenté sa DMO au niveau du col du fémur et des jambes par rapport aux autres groupes. La force maximale des extenseurs du genou a augmenté de façon identique chez les 3 goupes. Toutefois, le groupe ME+ES aurait par rapport aux autres groupes davantage amélioré& sa capacité à maintenir une contraction musculaire dynamique plus longtemps à vitesse lente. Les activités posturo-cinétiques ont été peu modifiées. Seule, la stratégie d'équilibration dans la condition dynamique a changé (rôle d'amortissement de la tête plus important) chez les 3 groupes. Quelle que soit la technique utilisée, un programme de renforcement musculaire de courte durée pourrait, chez des femmesâgées, induire des adaptations neuro-musculaires bénéfiques. Cependant, il ne pourrait engendrer de modifications probantes au plan de la composition corporelle et des activités posturo-cinétiques

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (261 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 216-252

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2001/49
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.