Pratiques artistiques à l'ère de la numérisation : cédérom et internet : problématiques d'une nouvelle économie de l'art ?

par Bertrand Gauguet

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Jean-Marc Poinsot.

Soutenue en 2001

à Rennes 2 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Artistic practices at the digital era : CD-ROM & Internet : problematics of a new economy of art?


  • Résumé

    Parallèlement aux phénomènes de numérisation et de domestication des réseaux numériques, cette thèse étudie les oeuvres numériques sur cédéroms et sur Internet depuis leur apparition au début des années quatre-vingt-dix. Bénéficiant d'une importance inédite en tant qu'objet domestique de traitement de l'information et de la communication, l'ordinateur acquît non seulement un statut particulier, mais provoqua aussi l'émergence d'un nouvel espace requalifiant les rapports entre l'individu et le groupe social. De cette autre économie des médias, naquît de nouvelles pratiques artistiques. Divisée en deux parties indépendantes, cette étude aborde donc, successivement, l'art des mémoires informatiques et l'art en ligne. En tenant compte des conjonctures économiques, politiques, scientifiques et artistiques, le premier chapitre consacré à l'archéologie des oeuvres premières sur disques à mémoire, traite du contexte d'apparition de l'hypertexte, puis des mémoires informatiques avant d'arriver à une analyse des rapports unissant art et informatique. En se donnant pour objectif de dresser un premier étát des lieux, le deuxième chapitre aborde l'émergence des oeuvres cédéroms dans les années 90. Le troisième aborde plus directement l'art des oeuvres sur disque à mémoire, et prend la spatialisation du récit comme thème principal. La question de la mémoire y est récurrente. Le dernier chapitre de la première partie décrit l'importance des jeux dans l'art des médias numériques. Le premier chapitre de la seconde partie propose surtout un aperçu archéologique et historique des télécommunications artistiques pionnières, avec notamment l'art télématique des années 80. De même, sont mesuŕées les conséquences sociologiques apparues dans le monde de l'art avec les télécommunications ; la culture typique s'y est instaurée ; et comment l'art est devenu un flux investissant de nouvelles territorialités et de nouvelles valeurs symboliques. Le dernier chapitre de cette thèse, étudie l'art et la communication sans perdre de vue la dichotomie entre les attitudes d'assimilation et de résistance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (478 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 323-405.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2001/35
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2001/35 CD
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.