La décentralisation des politiques de l'emploi : l'exemple de la région de Québec

par Laurence Eydoux

Thèse de doctorat en Géographie sociale

Sous la direction de Raymonde Séchet.

Soutenue en 2001

à Rennes 2 .


  • Résumé

    @This study evaluates the effect of local employment policies in the province of Quebec, with the aim of assessing how an active employment policy and a local development policy are reconciled. The employment policies of the OECD countries initially favoured unified interventions at the national level. The trend towards decentralisation in the 1980s supported targeted local actions within a process of regionalisation in the area of active employment policies. In Quebec, the decentralisation of employment policies, developed as a result of a transfer of powers from the federal Canadian level to the provincial level of Quebec in 1997-1998, has been directed towards the local authority, the regional county municipalities (MCR). This geogrpahical analysis focuses on the social aspects of development :. The first part considers approaches to employment and unemployment, to job insecurity and to its social consequences. The second part considers the historical context of decentralisation in Quebec and evaluates the effects of the measures taken upon the unemployed. The final part, based on interviews with local individuals concerned, assesses the dynamism of local activity in the Greater Quebec Area. It examines the new theme of a social, solidarity-based economy aimed at integration, social justice and balanced local development. The thesis adopts both a local approach and a comparative approach : for the local approach, we compare the impact of decentralised measures for employment taken in the Quebec area community (the central urban district, Quebec being the provincial administrative capital)and in the Charlevoix-Est region, a rural and touristic peripheral zone. The comparative approach contrasts the opportunities offered to the local participants by decentralisation in a federal state with a liberal economy to those offered by the decentralisation of the unitary French state since 1982


  • Résumé

    @Notre recherche évalue l'impact des politiques de l'emploi territorialisées dans la province du Québec. Il s'agit de voir comment se concilient une politique active de l'emploi et une politique de développement local dans l'espace régional. Les politiques de l'emploi des pays de l'OCDE favorisaient initialement des interventions unifiées sur un territoire national. Le courant de décentralisation des années 1980 a étayé les actions territoriales ciblées par un mouvement de régionalisation, dans le cadre des politiques actives de l'emploi. Au Québec, la territorialisation de la politique de l'emploi, réalisée à la faveur d'une décentralisation de compétences de l'Etat fédéral canadien à l'Etat fédéré québécois en 1997-1998, s'est orientée vers l'espace local : la Municipalité régionale de comté (M. R. C. ). Notre analyse géographique insiste sur l'aspect social du développempent : une première partie porte sur les approches de l'emploi et du chômage, de la précarisation et de ses effets sociaux. Une deuxième partie aborde le contexte historique de la décentralisation au Québec et évalue l'impact des mesures auprès des chômeurs. Notre dernière partie s'appuie sur les entretiens avec les acteurs locaux pour évaluer les perspectives du dynamisme local dans la Région de Québec. Elle s'intéresse au thème novateur de l'économie sociale et solidaire, visant l'insertion, l'équité sociale et le rééquilibrage territorial. La thèse développe une approche locale et une approche comparative : -l'approche locale compare l'impact des mesures d'emploi décentralisées dans la Communauté urbaine de Québec, territoire central urbain (Québec est la capitale administrative provinciale) et dans la M. R. C. De Charlevoix-Est, territoire périphérique rural et touristique. -l'approche comparative confronte les opportunités offertes aux acteurs locaux par la décentralisation dans un Etat fédéral d'économie libérale, le Canada,à celles offertes par la décentralisation de l'E tat unitaire français depuis 1982.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (981p.)
  • Notes : Publicationautorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 658-686

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2001/17/1
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2001/17/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.