Epuration vécue et perçue : à travers le cas du Maine-et-Loire : de la Libération au début des années 50

par Marc Bergère

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Jacqueline Sainclivier.

Soutenue en 2001

à Rennes 2 .


  • Résumé

    L'@objectif de cette thèse est d'aborder l'épuration comme un phénomène social d'ampleur. A travers l'épuration vécue et perçue, il s'agit de montrer comment des individus et au-delà des groupes s'articulent à l'évènement pour faire de la relation entre les deux un objet historique. Dès lors, le Maine-et-Loire est analysé comme une société en épuration. La réflexion s'articule autour de trois axes majeurs. Les contraintes conjoncturelles et structurelles rencontrées dans l'organisation de l'épuration à l'échelle d'un département révèlent combien ces difficultés ont pu peser sur son bilan. L'épuration vécue consiste à étudier l'épuration réalisée et conduit à en réévaluer quantitativement et surtout qualitativement le bilan. Non seulement, l'épuration ne fut pas négligeable mais elle fut même pensée pour toucher le grand nombre. L'extrême diversité du processus rarement prise en compte embrasse les formes d'épuration les pus visibles (violence populaire, judiciaire) comme les plus confidentielles (économie, socioprofessionnelle) voire tacites (mesures officieuses, discipline ordinaire ayant valeur d'épuration. . . ); l'épuration perçue tend à montrer combien elle est le fruit d'une tension permanente entre une réalité objective et des représentations. C'est l'occasion de s'interroger sur la définition du suspect et les mécanismes qui impulsent l'épuration "au village". D'une manière générale, l'épuration vécue et perçue à la base témoigne aussi de la difficulté à concilier exception et légalité et de l'ambiguité des rapports Etat/Justice/société dans un processus de restauration démocratique. Sous cet angle, une comparaison rétrospective avec des transitions politiques récentes (Europe centrale et orientale, Amérique latine, Afrique du sud) a démontré une certaine permanence du questionnement propre à toute justice de transition.

  • Titre traduit

    The post-WW2 purge through people's experience and their representation of it : the case of Maine-et-Loire from the Liberation to the early 1950s


  • Résumé

    @This dissertation intends to discuss the post-WW2 purge in France as a major social phenomenon. Through people's experience and representation of it, the aim is to show how individuals as well as groups related and reacted to the period's events and to study this relation as an historical item. Our intention was therefore to analyse the situation in Maine et Loire as a society attempting to purge its collaborators. Our analysis revolves around three major points. The difficulties, both conjectural and structural, encountered to organise the purge on the scale of a French département reveal their consequences on the final outcome. The purge as it was experienced by the population is confronted to historical events thus leading to a re-assement in terms of figures and also actual facts. Not only had the purge a considerable impact but it was really meant to affect as many people as possible. The great diversity of the phenomenon -a diversity little acknowledged so far -encompasses the more obvious forms (popular violence, court decisions)but also those less visible (economic and professional aspects) and even unspoken ones (non-official decisions, daily discipline equating to measures of purge). The perceived purge is clearly the result of a permanent tension between an objective reality and the representations of that reality. As such, it offers a good opportunity to wonder about the status of the suspect and those mechanisms that triggered off the purge in small communities and villages. Generally speaking, the purge through people's experience and their representation of it testifies to the difficulty to conciliate lawfulness and special courts and to the ambiguous relation between society, justice and the State in a period when democracy is being restored. A retrospective comparison with more recent political transitions (in Central and Eastern Europe, South America and South Africa) reveals the same questions we may ask ourselves about any kind of transitional justice.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Presses Universitaires de Rennes à Rennes

Une société en épuration : épuration vécue et perçue en Maine-et-Loire : de la Libération au début des années 50


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., (814p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 727-780.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2001/7/1
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2001/7/2
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2001/7/3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Presses Universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Une société en épuration : épuration vécue et perçue en Maine-et-Loire : de la Libération au début des années 50
  • Dans la collection : Histoire
  • Détails : 426 p.
  • ISBN : 2-86847-848-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 379-410. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.