Etude de l'absorption intestinale des polyamines chez l'animal porteur d'une greffe tumorale en vue de la mise au point d'une thérapie nutritionnelle anticancéreuse

par Gwenaëlle Desury

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Jacques-Philippe Moulinoux.

Soutenue en 2001

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les polyamines, indispensables à la prolifération des cellules malignes et néoplasiques, proviennent de sources endogènes et exogènes, disponibles pour la croissance tumorale. Chez le rat cancéreux, un besoin plus important en polyamines pour les cellules tumorales est à l'origine de l'amplification du flux intestinal. Une compétition entre intestin grêle et tumeur, pour les sources d'énergie nécessaire à leurs proliférations, semble responsable de l'augmentation la captation et du métabolisme intestinal des polyamines. Les polyamines exogènes sont impliquées dans la progression tumorale : nous avons formulé un aliment pauvre en polyamines, utilisable en clinique humaine. Cet aliment réduit la croissance tumorale. Ses effets ne sont pas amplifié lorsqu'il est associé à des traitements usuels (néomycine, cyclophosphamide ou acide rétinoïque). Ces résultats démontrent l'intérêt thérapeutique du contrôle de l'apport alimentaire en cas de cancer.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 114 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 235 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2001/139
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.